Stadium Stadium

C'est votre forum pour discuter de ce que vous voulez sur le TFC (commentaires des matchs, joueurs, staff, politique du club, ...)
Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4050
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Stadium

Message non lupar Coach » 25 déc. 2011, 20:40

C'est ici que l'on parle du stadium.
C'est vraiment dommage d'avoir une pelouse dans cet état et ce après l'avoir refaite. :pascontent:
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4050
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Stadium

Message non lupar Coach » 07 mars 2012, 11:31

Quelques photos du nouveau stadium pour le passage à 40000 places.

Image

Image

Image

Image

http://www.cardete-huet.com/fr/references/equipements-sportifs/285-stadium-de-toulouse-euro-2016
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4050
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Stadium

Message non lupar Coach » 28 juil. 2012, 10:32


Euro-2016 : quel standing pour le Stadium ?

En renonçant à l'agrandissement du Stadium de Toulouse au profit d'une simple mise aux normes UEFA, la mairie a relancé le débat sur l'avenir et l'utilisation de cette enceinte sportive. Sagesse pour certains, manque d'ambition pour d'autres…

La cause est entendue. La candidature de Toulouse comme ville hôte de l'Euro 2016 de football était l'occasion rêvée pour financer à moindre frais, aides de l'État obligent, la restauration du Stadium. De quoi donner une autre dimension au «petit Wembley», qui, malgré un lifting pour la Coupe du monde 1998, et quelques réparations après l'explosion d'AZF, reste très marqué années cinquante, surtout pour le confort… Mais voilà, comme nous l'avons révélé samedi dernier, la municipalité a revu son projet à la baisse en renonçant à l'extension, qui devait se solder par 4 000 places supplémentaires. Le Stadium sera simplement remis aux normes UEFA et perdra même en en capacité d'accueil. La perspective désole Christine de Veyrac, la députée de Toulouse au parlement européen, qui dénonce le manque d'ambition des élus. «Les stades d'aujourd'hui sont de véritables outils de développement économique, souligne-t-elle. Ainsi, des métropoles telles que Lille, Bordeaux ou Nice ont fait le pari d'investir intelligemment pour se doter d'enceintes compétitives. À Toulouse, nous en sommes très loin. Nous devons imaginer le stade demain. Or la révision à la baisse du projet illustre une absence de vision sur le long terme». Les élus municipaux Verts, eux, se félicitent «d'avoir eu raison avant les autres». Régis Godec n'a jamais accepté le cahier des charges de l'UEFA «inadapté» aux finances des collectivités locales. «C'est une bonne nouvelle, se réjouit-il. Toulouse reste dans la course à l'Euro et nous détricotons les exigences européennes. On aurait dû le faire dès le départ. Il est aberrant qu'une activité comme le foot, qui génère autant de profit, tape dans les poches des contribuables». Philippe Goirand est encore plus radical. Sur son blog, le conseiller municipal explique «qu'en temps de crise et de restrictions budgétaires, c'est 0 € qu'il faudrait consacrer à la mise aux normes du Stadium». Quand même !


--------------------------------------------------------------------------------

L'argent de l'Etat
Initialement, au moment du bouclage du premier budget des travaux de rénovation du Stadium, évalués à 67 millions d'euros TTC, l'État s'était engagé à couvrir 10 % des dépenses, soit un peu plus de 6 millions d'euros. Paradoxalement, alors que le budget va finalement être réduit quasiment de moitié à 33 millions d'euros hors taxe (37 millions TTC), le maire de Toulouse, Pierre Cohen veut demander une participation à hauteur de 10 millions d'euros au Premier ministre. Par les temps qui courent, cet arbitrage, même entre amis, n'est pas acquis. Pas plus que n'est encore définie la contribution financière des conseils régional et départemental qui doivent aussi mettre la main à la poche.

La Dépêche

Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4050
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Stadium

Message non lupar Coach » 09 déc. 2012, 09:00

Suite à l'article de la Dépêche, c'est quand même grave d'avoir un pelouse comme ça.
Nous ne serons pas performant tant qu'on aura pas une pelouse correcte pour la L1.
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4050
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Stadium

Message non lupar Coach » 06 janv. 2013, 11:15

Image

Changement de pelouse au Stadium.

Source InsideTFC
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4050
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Stadium

Message non lupar Coach » 19 déc. 2013, 09:15

Euro-2016. Feu vert de Bruxelles à la rénovation de 9 stades en France, dont le Stadium

Le Stadium de Toulouse aura droit aux aides de l'Etat pour sa rénovation en vue de l'Euro-2016 qui se déroulera en France. La Commission européenne a, en effet, estimé ce mercredi que les aides publiques françaises pour la construction et la rénovation de neuf stades pour la compétition sont conformes aux règles de l'Union européenne.

Au total, 1,05 milliard d'euros vont être consacrés à la construction de quatre stade à Bordeaux, Lyon, Lille et Nice, et à la rénovation de cinq autres à Toulouse, Paris (Parc des Princes), Saint-Etienne, Marseille et Lens. "La France équipera neuf stades modernes et multifonctionnels. Ce faisant, elle garantira la bonne organisation de l'Euro-2016, tout en contribuant à la promotion du sport et de la culture en France et en permettant aux clubs et aux citoyens de bénéficier de ces infrastructures pendant de nombreuses années après la compétition", a déclaré Joaquin Almunia, le commissaire chargé de la Concurrence, pour justifier cette décision. Selon la Commission, ces aides publiques peuvent être considérées "compatibles avec le marché intérieur" si elles contribuent "à la réalisation d'un objectif commun de l'UE sans fausser indûment la concurrence". Pour Bruxelles, les aides "sont limitées au minimum nécessaire pour garantir la mise en conformité" des stades "avec les exigences de l'UEFA".

La Dépêche

Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4050
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Stadium

Message non lupar Coach » 21 juil. 2015, 10:20

Nouvelle pelouse du Stadium : la pose a commencé

Le ballet des tracteurs se met en place. Les premiers vont chercher les rouleaux de pelouse fraîchement arrivés de Bordeaux dans des camions frigorifiques. Ensuite les deuxièmes étendent le rouleau avec application. Puis les troisièmes (photo) plaquent la pelouse dans le substrat. Et pour finir l'arrosage est déclenché. Cette valse va se répéter jusqu'à vendredi. Ensuite la pelouse sera arrosée et étroitement surveillée pendant une semaine. Après quoi, elle sera tondue quasi quotidiennement. Et si tout va bien elle pourra donc accueillir le premier match du TFC à domicile, le dimanche 9 août, contre Saint-Étienne.

Nous foulons la fameuse pelouse. Et, chose surprenante, elle est confortable. Augustin Rochmann, responsable au sein de la société Natural Grass, confirme : «C'est une pelouse naturelle. Notre matériau breveté, le substrat sur lequel est posée la pelouse, est à la fois souple et résistant. Ce qui permet d'offrir un haut niveau de confort aux joueurs. Et l'avantage avec ce genre de pelouse c'est qu'en cas de très forte pression, c'est le végétal qui craque et pas l'articulation, contrairement à ce que l'on peut voir sur les pelouses synthétiques.»

Fabien Granier, le responsable des installations du Stadium, propose ensuite un tour des lieux afin de découvrir les autres nouveautés du Stadium version Euro 2016. Un PC sécurité tout neuf, des loges modernisées, un hall d'accueil rénové et une billetterie dernier cri seront à terme opérationnels (l'Euro se déroulera en juin 2016).

Enfin, le premier match de la saison sera aussi l'occasion de découvrir les nouveaux projecteurs. De quoi illuminer et faire briller la nouvelle pelouse de mille feux ?

Image

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4050
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Stadium

Message non lupar Coach » 07 août 2015, 11:22

Tout ce qui change dimanche...

Cent caméras de vidéosurveillance seront en action, dès dimanche, dans l'enceinte du Stadium. Jusqu'à présent, il n'y en avait que 39. À terme, le dispositif en comptera 150, pour répondre au cahier des charges de la Ligue et de l'Euro 2016. Équipée de caméras IP dernière technologie, la nouvelle installation permettra de surveiller un périmètre élargi, couvrant les lieux sensibles à l'intérieur et aux abords du stade, notamment les escaliers et couloirs de circulations intérieurs, les buvettes et accès VIP, les guichets de billetterie, les tribunes, le parvis et les parkings, ainsi que le parcours des joueurs (parking officiel, couloirs, sortie des vestiaires, accès pelouse). Le système sera opérationnel dans les heures précédant les matchs ou événements se déroulant au Stadium, pour prévenir tout acte de malveillance, de terrorisme ou encore les infractions de vente sauvage. Il sera également mis en service pendant les événements et les heures qui suivent afin de repérer les incidents éventuels. Les images seront conservées pendant 15 jours et pourront être mises à disposition des autorités judiciaires pour les nécessités d'une enquête.

La société Philips, qui a travaillé sur le nouvel éclairage du Stadium, a testé avec succès ses spots en condition de nuit. Des rampes qui vont développer quasiment le double de lumière par rapport au système précédent. Thomas Estoup, du service technique de la mairie explique ainsi que l'on passera de 1 600 lux, l'unité de mesure, à 3 000 lux. Les nouveaux spots, des «monstres» de 40 cm de diamètre perchés à 30 mètres au-dessus du terrain, permettront notamment la diffusion des matches en haute définition (HD) à la télévision. Encore une exigence du cahier des charges de l'UEFA, qui profitera aux footballeurs du TFC… et aux spectateurs.

Pour cette nouvelle saison de ligue 1 de football, l'arbitrage vidéo arrive sur tous les terrains de France dès la première journée de championnat. La Goal Line technology permettra de savoir avec certitude, si le ballon a passé ou non la ligne de but dans les situations où l'arbitre n'est pas en mesure de juger à coup sûr. Ce procédé a nécessité l'installation de 14 caméras (7 pour chaque cage) positionnées dans l'axe des buts en haut des piliers du Stade. La société allemande Goal Control a terminé hier la mise au point du système. Lors des matches, l'arbitre sera prévenu par le biais d'une montre reliée au système, qui lui dira si le but est valide ou pas. Les spectateurs pourront eux aussi juger sur pièce sur grand écran.

Pour la première fois depuis l'inauguration du Stadium en 1937, le terrain a été entièrement refait. Cette fois, Il a été décaissé sur 50 cm, le fond a été compacté et stabilisé à la chaux, puis recouvert d'une couche drainante de graviers et équipé d'un réseau d'arrosage intégré. Le substrat de la pelouse est constitué d'une couche de 10 cm de sable et, sur une épaisseur de 10 cm, du procédé hybride Air-Fibr synthétique. Un procédé adopté sur tous les terrains de football qui permet une meilleure liaison verticale avec l'herbe 100 % naturelle de la pelouse, en évitant les arrachements et en favorisant l'enracinement. Les techniciens le reconnaissent, pour avoir une bonne pelouse, l'équilibre à trouver est très subtil. Au Stadium, elle est arrosée chaque nuit (10 mm quotidiens) avec des petits cycles en journée en fonction de la météo.


La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4050
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Stadium

Message non lupar Coach » 07 août 2015, 11:24

La nouvelle jeunesse du Stadium

Image

À 48 heures du premier choc de Ligue 1 entre le TFC et Saint-Étienne, une véritable ruche humaine met les bouchées doubles pour que le Stadium soit fin prêt. Avec une pelouse aux petits oignons...

En long en large mais pas en travers.... le ballet des jardiniers et des tondeuses s'intensifie sur la toute nouvelle pelouse du Stadium qui n'avait pas eu aussi belle allure depuis très très longtemps. Les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. En l'espace de deux mois, sa rénovation en profondeur en vue de l'Euro 2016, a mobilisé toute l'attention des spécialistes de la société Arnaud espaces verts et de ceux de la mairie de Toulouse pour un résultat apparemment impeccable. «Mon mari ne m'en a dit que du bien, a même confié Laurence Arribagé, l'adjointe aux Sports de la mairie de Toulouse, venue en personne fouler le gazon hight tech pour constater de visu que l'entraîneur du TFC, Dominique Arribagé, ne lui avait pas menti. «On aurait préféré avoir une semaine de plus, souligne Fabien Granier le responsable municipal, qui supervise les travaux, mais la pelouse sera bien opérationnelle dimanche. Tout devrait bien se passer. Il y a toujours un peu d'appréhension avant le premier match, c'est normal, mais elle s'enracine normalement. Depuis la pose des rouleaux, nous avons eu une météo clémente. Il y a eu un orage qui nous a un peu inquiétés, mais ça nous a permis de vérifier l'efficacité du drainage». Pour que le Stadium et sa pelouse soient prêts le jour J et le choc entre le TFC et les Verts de Saint-Étienne, il a fallu quand même mettre les bouchées doubles.

Certains jours, entre les techniciens travaillant toujours sur la rénovation des tribunes, ceux réglant le nouvel éclairage, ou peaufinant le terrain, c'est une bonne centaine de personnes qui ont travaillé sur le site.

«On s'est un peu marché sur les pieds, reconnaît Fabien Grenier. Derrière lui, le tapis vert aussi lisse qu'un billard n'a en tout cas pas souffert. «Lors de son installation, chaque phase, a été validée par un laboratoire, précise-t-il, et un géomètre a vérifié le dimensionnement des lignes». Scrutée, sondée, arrosée au millimètre, la pelouse n'avait jamais été aussi choyée. «Elle est magnifique, au moins on ne pourra plus l'attaquer», s'amuse Laurence Arribagé. Dimanche, le premier test grandeur nature livrera le verdict d'un relifting qui a coûté quand même 1,3 million d'euros. Quant à la configuration des tribunes, on sera encore à moitié jauge, environ 20 000 spectateurs en attendant la livraison des gradins Sud et la fin du chantier général toujours programmée en décembre.

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4050
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Stadium

Message non lupar Coach » 19 janv. 2016, 08:47

Euro-2016 : la pelouse qui fait tache à Toulouse

Plus petit stade des dix villes hôtes de l'Euro 2016, le Stadium et plus particulièrement sa pelouse, inquiètent les instances de l'UEFA. Après bien des vicissitudes, sa rénovation est un pari raté.

La fête était belle, mais la gueule de bois est à la mesure du feu d'artifice qui a clôturé, samedi soir, l'inauguration du Stadium rénové, en point d'orgue du choc entre le TFC et le PSG. Sous l'œil implacable des caméras de télévisions, ce que tous les spécialistes craignaient est apparu au grand jour. La pelouse, déjà veinée de larges estafilades de terre et de sable, ne tiendra pas la route. En tout cas pas celle de l'Euro 2016 pour lequel elle a pourtant été entièrement refaite. Comme s'il fallait une humiliation supplémentaire à la défaite du TFC, c'est le coach du PSG, Laurent Blanc, lui-même, qui a donné le coup de pied de l'âne en se fendant d'une saillie cruelle : «Le stade est magnifique, dommage que le terrain ne soit pas à la hauteur». Avis autorisé s'il en est, qui a plombé l'ambiance du côté des jardiniers du service des sports de la mairie de Toulouse. En coulisses les cœurs sont gros. «Je suis écœuré, confie un agent. On a fait tout notre possible, on n'a pas ménagé nos efforts pour contenter les uns et les autres, rugby comme football, et on est encore montré du doigt». Le Stadium n'en a donc pas encore fini avec la malédiction de sa pelouse, maintes fois «replâtrée» ces dernières années. Cette fois pourtant, on allait voir ce que l'on allait voir. Pour la bagatelle de 1,4 million d'€ d'argent public et en pleine rigueur budgétaire, le gazon s'est payé une cure high-tech avec décaissement total du substrat (pourri) qui datait de 1938, chaulage pour aspirer l'humidité de la nappe phréatique toute proche, et pelouse hybride sur le modèle de ce qui se fait dans les plus grands stades du monde (lire ci-contre). Mais le résultat n'est pas au rendez-vous. Déjà inquiète de voir le rugby venir piétiner ses plates-bandes, l'union européenne de football (UEFA), dont pas moins de 17 représentants sont aujourd'hui à demeure à Toulouse, s'inquiète. Le Stade toulousain qui avait programmé sa rencontre de coupe d'Europe contre les Saracens, le week-end prochain, ira d'ailleurs poser ses crampons ailleurs. Pour le reste c'est motus et bouche cousue. Florence Vallée, la déléguée générale de l'UEFAau Stadium a été claire, hier : «Je ne communique pas sur la pelouse, ni sur aucun autre sujet pour l'instant. Je m'exprimerai plus tard dans la saison», nous a-t-elle précisé. Dans son dos, les couteaux s'aiguisent. Sur le mode, c'est pas moi, c'est lui.... Le concepteur de la pelouse assure qu'il a tiré la sonnette d'alarme depuis longtemps. Mais tout est une question de gros sous. Déjà confrontée à une explosion de la facture de la rénovation du Stadium qui devrait être au final de l'ordre de 55 millions d'euros, un chiffre qu'elle conteste (1), la mairie de Toulouse veut arrêter les frais. Après de nombreuses vicissitudes, dont l'épisode des pentes de bords de terrain à relever (500 000 €), elle n'a pas voulu adopter la solution d'un chauffage souterrain (300 000 €), pas plus que la cure de luminothérapie (600 000 €), nécessaire au passage de l'hiver. Des économies de bouts de chandelle qui risquent d'avoir des conséquences plus embêtantes. «Je vois mal comment on ne sera pas obligé de reprendre encore une fois cette pelouse», assure un spécialiste qui tient à l'anonymat. Du côté de Laurence Arribagé, l'adjointe aux Sports du Capitole, on a déjà prévenu. «Après l'Euro, il y aura des comptes à régler»...Ambiance.

(1) Le budget officiel annoncé est de 46,6 millions d'euros TTC.
La malédiction de la Garonne

Y a-t-il vraiment une solution aux problèmes récurrents de la pelouse du Stadium ? Construit sur une île, le stade est victime de sa proximité de la Garonne. Avec une nappe phréatique qui affleure. «On ne pouvait pas creuser plus que les 40 cm de décaissement, on arrivait à l'eau», a témoigné Francis Cardète l'architecte. La chaux utilisée pour assécher le sol est-elle suffisante ? Certains spécialistes pensent qu'il aurait fallu carrément couler un coffrage de béton. Où déménager le Stadium ?

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image


Retourner vers « Le coin des supporters »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités