Actualités Actualités quotidiennes saison 2014/2015

Archive actualité et transferts saisons 2014/2015
Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4090
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Actualités quotidiennes saison 2014/2015

Message non lupar Coach » 23 juin 2014, 10:12

C'est ici que seront regroupés les articles de presses ainsi que toutes les infos concernants le TFC. Aucun message ne sera autorisé ici en dehors des informations provenant de la presse ou divers sites internet.
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4090
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2014/2015

Message non lupar Coach » 23 juin 2014, 10:15

Au TFC, c'est déjà la rentrée

L'heure de la reprise a sonné pour les Toulousains : rendez-vous mercredi

En dehors des fins de droit, aucun joueur n'a déserté la troupe d'Alain Casanova, renforcée par l'arrivée d'un attaquantet d'un défenseur. La prépa estivale peut démarrer !

S i près, si loin… Le Sta- dium a encore le second triplé de la carrière de Wissam Ben Yedder en tête (face à Valenciennes, 3-1) que son équipe fétiche remet le couvert dans deux jours. Mercredi jour des enfants, sera donc aussi la rentrée des classes pour les Téfécistes. Au complet ou quasi : seuls les trois glorieux Mondialistes – et tant mieux ! – manqueront à l'appel : les Ivoiriens Serge Aurier et Jean-Daniel Akpa Akpro plus le Colombien Abel Aguilar, dont La Dépêche vous narre au quotidien les aventures brésiliennes.

Une autre (belle) histoire…

Comme d'habitude, le groupe de 25 joueurs en passera d'abord (dès mercredi matin) par une batterie de tests médicaux et physiques avant de pouvoir enclencher la préparation. Entrer dans le vif du sujet, quoi.
STAGE : les forçats à Navata pour 10 jours

Fidèle à sa ligne de conduite, la délégation complétée d'une dizaine de pensionnaires du Centre mettra dans la foulée (lundi) le cap sur son lieu de stage. Qui, à l'image de l'intersaison passée, se déroulera de l'autre côté des Pyrénées : en Catalogne espagnole, à Navata très précisément – 10km de Figueres, 25 de la frontière.

Le Téfécé reprend ainsi ses quartiers au classieux complexe hôtelier TorreMirona. Avec tout ce qu'il faut sur place, en particulier un vrai «billard».

«C'est là que la saison se joue» répète à l'envi le taulier Pantxi Sirieix. On veut bien le croire.

Sur le chemin du retour, le 9, le Toulouse FC s'arrêtera à Balma pour son premier galop d'essai. Avec au menu Nîmes, coutumier sparring-partner : succès 3-2 été 2013 à Albi où WBY avait ouvert son compteur-buts.

Suivront quatre vieilles connaissances dont Luzenac, Ajaccio et Montpellier. Ainsi qu'une dernière opposition é-trangère d'où «musclée» avec l'Athletic Bilbao. Afin d'être fin prêt samedi 9 août pour le début de la saga violette à Nice.
MERCATO : Chantôme, discussions ouvertes

Du côté des arrivées, le club a rempli son cahier des charges à moitié avec le successeur de Zebina et un attaquant d'appoint (Ben Basat veut partir).

La cellule de recrutement continue de chercher un piston gauche et un milieu axial pour respectivement concurrencer Sylla et remplacer Chantôme.

Alors que le dernier nom sorti, sur l'aile, est le Danois de Fulham John Arne Riise (33 ans, libre), l'entourage du Parisien Clément Chantôme nous a confirmé que le TFC avait commencé à discuter au sujet d'un transfert sec (engagé au PSG une saison encore).

Mais Bastia où Makelele va faire ses débuts d'entraîneur en chef, est aux aguets…
Matches amicaux

Voici les adversaires du TFC…

Mercredi 9 juillet :Nîmes (L2), 19h, à Balma ;

> Samedi 12 :Luzenac (L2), 19h, à Mazères (Ariège) ;

Mercredi 16 :AC Ajaccio (L2), 19h, à Saint-Gaudens ;

Samedi 19 :Montpellier 19h, à Millau (Aveyron) ;

Mercredi 23 :Sète (CFA), 19h30, à Sète/34 ;

Samedi 26 :en attente ;

Samedi 2 août :Athletic Bilbao, 19h, à Bayonne/64.
Le point sur les contrats

Alors que Chantôme (retour de prêt au Paris-SG) ainsi que Vena et Zebina (fins de contrat) plus Firmin (les deux) quittent le club, voici le détail contractuel des 28 joueurs liés aujourd'hui au TFC – sachant aussi qu'Abdennour est définitivement monégasque.
Engagé jusque… - 2015 :

Ali Ahamada, Ol. Blondel, Sirieix, Amadou Soukouna, + Fl. David & Mpasi

(néo-pros) ;
- 2016 :

Aguilar, Regattin, Roman, Zaniou Sana, M. Vidal ;
- 2017 :

J.-D. Akpa Akpro, Ben Basat, Ben Yedder, Z. Boucher*, Braithwaite, é. Didot, Grigore, Moubandjé, Ninkov, Is. Sylla, Trejo, Veskovac*, Yago ;
- 2018 :

Aurier, Furman*, Spajic ;
- 2019 :

Pesic.

Rappelons que le stafF technique, en son intégralité (entraîneur, adjoint, chargé des gardiens ; préparateur physique), a resigné 2 ans – jusqu'en 2016 : Alain Casanova and Co en seront donc, cet été, à leur 7e saison.

* : Transférés cet hiver.

La dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4090
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2014/2015

Message non lupar Coach » 18 juil. 2014, 12:11

Ça y est, le TFC a passé la première !

Après sa victoire 1-0 à Saint-Gaudens, mercredi, face à l'AC Ajaccio

L' objectif est d'être prêt le 9 août. Depuis le début de la préparation, les joueurs du Tef n'ont que cette idée en tête : affronter l'OGC Nice lors de la 1re journée de Ligue 1. Plus qu'une obsession, une motivation qui les a sans doute aidés à l'emporter contre Ajaccio avant-hier (1-0), même si cela n'a pas été facile tant le soleil cognait. Heureusement, les arbitres avaient prévu des pauses «fraîcheur». La parenthèse météo fermée, il est temps de revenir sur ce match où une nouvelle étape a été franchie. Le Toulouse FC version 2014-2015 monte en régime, et il a déjà fière allure.
1) En défense, la mayonnaise commence à prendre

Si les Téfécistes se sont procuré quelques occasions devant l'AC Ajaccio, avec notamment un Aleksandar Pesic plus mobile que jamais, ils ont également fermé leur défense à double tour. Grâce bien sûr à l'assurance des deux gardiens – Boucher pendant 60min et Ahamada ensuite – mais aussi à la cohésion qui est en train de se créer. «Ça se passe bien sur le terrain. Les automatismes viennent. Et quand on ne prend pas de but, on engrange de la confiance» a déclaré Zacharie Boucher après le match.

Le N°1 a également apprécié l'apport de Dragos Grigore, impeccable pour sa première : «C'est un super-défenseur. Il est très solide. Il nous fait du bien avec son jeu de passes qui est très efficace.» Satisfaction donc, même si le rempart roumain a parfois fait preuve d'un excès d'engagement dans ses tacles comme lors de son intervention sur Gonçalvès (26).
2) Didot, en lice pour le brassard

Le coach Alain Casanova souhaitait attendre le retour de tous pour choisir son capitaine. Aurier et Akpa Akpro sont rentrés mercredi matin. Aguilar va suivre. Mais une tendance se dégage déjà pour celui à qui reviendrait le capitanat cette saison. Et le favori se nomme Étienne Didot. Titulaire et capitaine contre Nîmes, entré à la mi-temps avec le brassard contre Luzenac, il a également porté le fameux bandeau jaune d'entrée de jeu contre Ajaccio avant de le donner à Veskovac à sa sortie (58). Le Serbe, axial droit de la défense, est d'ailleurs n°2 dans la liste. La décision se précise.
3) Un XI-type plus précis

En donnant près d'une heure de jeu à tous les titulaires, Alain Casanova a donné quelques indices sur ce à quoi pourrait ressembler le 11 de départ le 9 août. Vu son rendement, la défense Veskovac-Spajic-Grigore a toutes ses chances. Dans les buts, Boucher est le titulaire déclaré ; il n'a pas eu grand-chose à faire contre Ajaccio, mais son assurance et sa sérénité sont visibles. Au milieu, Regattin – véritable feu-follet de l'équipe – est en train de prendre du galon. Tout comme Trejo. Et à l'avant, la concurrence est rude. Pesic pourrait bien arriver à se faire une place si Braithwaite connaît des pépins physiques. De nouveaux éléments de réponse samedi, contre Montpellier, à Millau cette fois.

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4090
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2014/2015

Message non lupar Coach » 27 juil. 2014, 12:58

Avec Tisserand et William Matheus, le TFC assure ses arrières

Le latéral droit monégasque a signé vendredi ; son pendant à gauche, brésilien, va suivre : défense d'attaque !

U n Franco-Congolais vendredi, un Brésilien dans les toutes prochaines heures. Ce week-end aura été agité du côté du TFC.

D'une pierre deux coups, donc : après le renfort sous forme de prêt pour 1 saison sans option d'achat du Monégasque Marcel Tisserand (cf. notre édition d'hier), la signature de William Matheus en provenance de Palmeiras est imminente.

Si la transaction n'a pas encore été officialisée, l'arrivée du latéral gauche sur les bords de Garonne est actée – de source sûre. L'accord entre les deux clubs remonte à vendredi. Il s'agit d'un transfert sec pour un joueur dont la valeur marchande est estimée à 800.000€. La presse portugaise avance également qu'il y aurait un pourcentage à la revente. Seule la durée de l'engagement n'a pas filtré (3 ans ?).

Voilà pour les détails contractuels. Reste le terrain et le jeu des chaises musicales. En clair : Tisserand pallie le départ d'Aurier au PSG, du moins dans l'effectif, puisque le capitaine des Espoirs de la République Démocratique du Congo sera à la bagarre avec Ninkov, Roman et Akpa Akpro. Alors qu'au poste de «piston» gauche William Matheus vient concurrencer – c'était un vœu du staff – Sylla (ou Akpa, encore, qui l'année passée a autant été titularisé de chaque côté : 9 fois à droite, 9 à gauche !) voire Moubandjé.

Après, que valent concrètement les deux nouvelles acquisitions violettes ?
Tisserand, un artisan qui va de l'avant

Intégré au centre de formation du Rocher en 1999, Marcel Tisserand, 21 ans, 1m84-69kg, prêté avec brio par Monaco à Lens entre janvier et juin 2014 (L2), se présente lui-même com-me un latéral droit «assez porté vers l'avant», prenant exemple sur Daniel Alvès et Maïcon. Mais ce longiligne défenseur, bon de la tête, a déjà fait quelques piges à gauche et, surtout, connaît assez bien le système du 3-5-2. «Au sein de la réserve de l'ASM, en CFA, j'ai pas mal évolué parmi les 3 axiaux, et même quelquefois en piston...»

Lorsqu'il a signé, le natif de Meaux, Seine-et-Marne, a aussi dit avoir beaucoup appris auprès de «Monsieur Abidal».
William Matheus, maître ès coups de pied arrêtés

Le dernier Brésilien qui a fréquenté le Stadium, avait été décevant : Luan (2009-2010) – l'ailier gauche repartira au pays faire les beaux jours de… Palmeiras. Le précédent, une vraie réussite d'entrée : Paulo César (janvier 2007-août 2009).

En regard des vidéos qui tournent sur le Net, William Matheus da Silva pour son patronyme complet, 24 ans, 1m81-71kg, est un contre-attaquant rapide, doté d'une belle qualité de pied (cette patte gauche tire notamment les corners, rentrants comme sortants). Et, inversement, paraît accrocheur en diable dans les un contre un.

Bref : quand bien même il a dépanné en axial gauche, celui qui ne sera naturellement pas aligné aujourd'hui (Serie A / BRé) chez les Corinthians – quelques affaires persos à ré- gler avant de s'envoler pour la France – présente le profil idoine recherché par les scouts du TFC. Qui avaient multiplié les pistes ces derniers temps.

Après son premier club de Figueirense (Florianópolis, île de Santa Catarina), cet international Espoirs né à Rio de Janeiro a été prêté entre autres à Botafogo et Vasco da Gama et, l'année dernière, à Goiás via Boca Júniors.

Ce baroudeur reste ainsi, sur ses deux dernières saisons, à 2 buts et 4 passes en 35 matches.
Plus qu'un milieu relayeur

Aurier puis Ben Basat qui ont quitté les Violets, Tisserand et William Matheus donc qui débarquent. Soit deux arrivées

pour deux départs.

Depuis mercredi, le Toulouse Football-Club aura passé la surmultipliée. Résultat des courses et des comptes : le cahier des charges mercato estival 2014 n'affiche plus qu'une croix dans la case desiderata.

En l'occurrence, celle qui correspond au fameux milieu appelé par les Anglais «box to box». C'est-à-dire capable de défendre devant sa surface de réparation pour, dans la foulée, être à la finition dans les 16m50 adverses !

Cher oiseau rare. Chantôme n'a pas trouvé de successeur, d'un autre côté le mois d'août n'a pas encore débuté. Cette dernière trouvaille qui n'urge pas (Didot, Trejo, Regattin, Sirieix, Furman), pourrait bien faire partie du second marché…

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4090
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2014/2015

Message non lupar Coach » 30 juil. 2014, 10:16

TFC : d'une pierre deux coups

À quelques jours de la reprise du championnat (9 août à Nice), le TFC présentait hier ses deux dernières emplettes du mercato estival (voir notre édition de dimanche) : William Matheus (24 ans) et Marcel Tisserand (21 ans). Le premier a paraphé un contrat de quatre ans avec une indemnité estimée, selon nos informations, à 800 000 euros, alors que le second est prêté durant un an, sans option d'achat, par l'AS Monaco.

Une opportunité pour les deux nouvelles recrues de passer, à Toulouse, un palier dans leurs jeunes carrières. Encore inexpérimenté en Ligue 1 (6 matches, 2 titulaires), Tisserand arrive avec la lourde tâche de faire oublier Serge Aurier en «piston» droit (milieu de terrain excentré dans un système à trois défenseurs). Au même poste, mais à gauche cette fois, le Brésilien Matheus débarque, lui, en Europe pour la première fois avec l'objectif de se faire un nom dans le championnat de France.
Marcel Tisserand

Arrière droit

Franco-congolais

– Né à Meaux (Seine-et-Marne) le 10 janvier 1993

– 1 m 90, 79 kg

– En provenance du RC Lens où il était prêté la saison dernière par l'AS Monaco

Vous deviez être prêté par Monaco une saison de plus à Lens et vous avez finalement rejoint Toulouse vendredi dernier, que s'est-il passé ?

J'ai fait toute la reprise et le stage de préparation avec Lens car j'avais un accord moral avec Antoine Kombouaré (entraîneur de Lens) pour rester une saison de plus en prêt au club. Mais la situation du RC Lens n'évoluant pas, j'ai dû faire un choix sportif pour ma carrière. Je voulais être sûr d'évoluer en Ligue 1. Dès le début du mercato, Alain Casanova m'avait contacté et il a été très patient avec moi. Toulouse était la destination idéale, je ne regrette pas d'être là.

Quels sont vos objectifs cette saison ?

À titre personnel, je veux avant tout avoir du temps de jeu en Ligue 1. Collectivement, l'objectif est de jouer les premières places. Nous avons un effectif de qualité, jeune, nous pouvons faire de bonnes choses en championnat.

Vous êtes le remplaçant désigné de Serge Aurier sur le côté droit, ressentez-vous une pression ?

C'est un challenge ! Remplacer Aurier est un beau défi et je suis prêt à le relever.

Propos recueillis par Nicolas Bacle
William Matheus

Arrière Gauche

Brésilien

– Né à Nova Iguaçu (BRE, Rio de Janeiro) le 2 avril 1990

– 1 m 81, 71 kg

– En provenance de Palmeiras où il était prêté la saison dernière par le Cianorte FC

On vous connaît peu en France, quel type de joueur êtes-vous ?

Je suis un arrière gauche de formation mais comme tous les latéraux brésiliens, je me porte beaucoup vers l'avant, j'aime participer au jeu. Mon plus ? Je peux apporter beaucoup sur les coups de pied arrêtés et créer des situations dangereuses.

À Toulouse, vous serez certainement amené à évoluer dans un rôle de piston dans le 3-5-2 cher à Alain Casanova, est-ce que vous connaissez ce système ?

Oui, j'ai déjà joué dans cette configuration au Brésil. Mais à ce moment-là, je n'évoluais pas au poste de piston, j'étais défenseur axial gauche. Je peux donc occuper ces deux positions mais aussi jouer un rôle plus défensif sur le côté gauche dans une défense à quatre. Je ferai ce que le coach me demande.

Qu'est-ce que vous pensez du championnat français ?

Dès les premiers contacts avec Toulouse il y a trois mois, j'ai commencé à regarder beaucoup plus souvent les matches de Ligue 1. Le championnat français est beaucoup plus physique que celui du Brésil, basé avant tout sur la technique. Je vais tout faire pour muscler mon jeu et m'adapter la Ligue 1 au plus vite.

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4090
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2014/2015

Message non lupar Coach » 31 juil. 2014, 10:18

Intersaison. à 9 jours de la première journée à Nice, passage en revue des troupes toulousaines avec, aujourd'hui, focus arrière

Mine de rien, dès cette semaine le Toulouse Football-Club est entré en «configuration compétition» avec en tête les Aiglons de l'OGCN. L'occasion de dresser un état des lieux, d'abord derrière.

a vant l'ultime répétition, samedi à Bayonne con- tre l'Athlétic Bilbao, les protégés d'Alain Casanova affichent 2 victoires, 3 nuls et 1 défaite ; 8 buts pour et 6 contre. Le bilan est donc – c'est arithmétique – positif. Défensivement, dans le 3-5-2 cher au technicien haut-garonnais, le Téfécé n'a encaissé, en moyen-ne, qu'un 1 but par rencontre : radioscopie ligne par ligne, qui concerne les postes de goal, défenseurs centraux et sentinelle.

> Ils ont assuré

Chez les gardiens, Zacharie Boucher, intronisé N°1 depuis son arrivée au mercato hivernal en date du 22 janvier, est l'auteur d'une préparation convaincante. Malgré une ou deux sorties manquées : au deuxième match face à Luzenac (1-1) où il est sanctionné d'un coup franc en dehors de sa surface qui occasionnera le but ariégeois ; à la dernière rencontre contre le Club Africain de Tunis (1-1) où il passe au travers sur une balle en profondeur – sans dommage.

Devant l'ancien Havrais, les deux Serbes Dusan Veskovac et Uros Spajic sont toujours autant durs au mal. Quant à la recrue roumaine Dragos Grigore, premier galop d'essai = premier but (1-0 vs l'AC Ajaccio) ; ça veut tout dire ! Alors que Steeve Yago, bien présent, compte l'un des plus gros temps de jeu en prépa : 348min.

Comme d'habitude, étienne Didot se montre à son avantage, que ce soit donc en «6» (2 ti- tularisations) comme en «8» (2 mi-temps + 77min samedi passé).

> Ils n'ont ni surpris ni déçu

Dans les buts, Marc Vidal paraît continuer sur sa lancée de la dernière demi-saison qui lui avait valu – tandis qu'il était en fin de contrat – d'être récompensé par une prolongation de 2 ans. Il a disputé une période plus un autre bout de match, mais a pris 2 buts (devant Nîmes 1-2) même s'il n'y peut pas grand-chose.

Maxime Spano, nouveau stoppeur, a touché du bois pour ses premières minutes (face au LAP). Et effectué 2 autres mi-temps. Il faudra le revoir en situation grandeur nature. Ajoutons parmi les axiaux François Moubandjé, qui – en raison aussi des blessures – a joué axial gauche au cours du match à Sète (2-0) et 10min ce week-end afin de remplacer Yago blessé. «J'aime la polyvalen-ce», répète à l'envi Casa.

Dans l'entrejeu, à vocation défensive, Pantxi Sirieix reste fidèle au poste. Chaque année, c'est la même histoire : le Basque ne part pas gagnant, cependant l'un des vice-capitaines arrive à grappiller du temps sur le pré.

> Ils n'ont pas marqué

de points

Il a perdu sa cage à la trêve, Ali Ahamada – dont le contrat se termine au mois de juin – est désormais N°2 bis, dixit le coach téféciste, en compagnie de Vidal. S‘il n'a pas cédé en 52min de jeu (2 parties), le Franco-Comorien s'est fait une frayeur contre les Ariégeois (56e) et fendu d'un bel arrêt face aux Corses (85e). Mitigé.

Lui reste une énigme eu égard à son bagage technique et son vécu (certes, pas très important) chez lui en Pologne ou en sélection : Dominik Furman éprouve beaucoup de mal à percer. Pis, positionné devant les 3 de la défense pour les 4 premières rencontres (2x45min + 30 + 5), le renfort hivernal a été aligné en «8» au coup d'envoi dans l'Hérault et n'a pas été utilisé à Tunis où le jeune Bodiger (lire ci-dessus) lui aura été préféré…
Quels jeunes poussent ?

Des 11 pensionnaires du Centre de formation à avoir participé au stage à Navata en Catalogne espagnole du 30 juin au 9 juillet, 6 ont eu leur chance en matches préparatoires. Et parmi ces 6, on compte la moitié de défenseurs.

Ainsi, Théo Bru et Sami Larabi ont joué chacun une mi-temps à la fois face aux Crocodiles et aux Ariégeois, formant la charnière avec : pour le premier (positionné côté droit) Spano et Yago ; pour le second (axial gauche) Veskovac-Spajic.

Sinon, c'est surtout Yann Bodiger qui est parvenu à se mettre en évidence au poste de sentinelle comme nous le relatait Alain Casanova lundi matin. à tel point que le longiligne milieu (1m86-73kg), âgé de 19 ans, a disputé 279 minutes. Avant le dernier round ! C'est déjà 50 tout rond de plus qu'à l'intersaison 2013.

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4090
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2014/2015

Message non lupar Coach » 09 août 2014, 10:49

Le TFC a de belles valeurs à confirmer d'entrée

Les Toulousains se déplacent à Nice en pleine confiance ce soir mais avec énormément de concentration et de prudence

Malgré un bilan mitigé d'une défaite, 3 nuls et 3 victoires en préparation, les Violets comptent bien gagner sur la pelouse de l'Allianz Riviera afin de montrer la progression de leur jeu.

Enfin, c'est le jour-J ! Les Violets affrontent ce soir l'OGC Nice dans son antre de l'Allianz Riviera. L'an dernier, ils avaient pu trouver la solution sur les deux matches de championnat et ainsi remporter les 6 points. Mais cette saison, beaucoup de choses ont changé et les spécialistes du foot ne connaissent que trop bien la particularité des matches du mois d'août, surtout du premier.

Les effectifs ont connu des changements des deux côtés mais chaque équipe a pu garder une ossature solide et ainsi retrouver rapidement ses automatismes. Alain Casanova a peaufiné son 3-5-2 avec les arrivées de Pesic, Tisserand, Matheus, Grigore et Spano tandis que Claude Puel est resté fidèle à son noyau dur de joueurs qui ont connu le meilleur il y a deux ans (4e), puis le pire la saison dernière (17e). Seuls Hult, Vercauteren, et plus récemment Diawara et Pouplin, sont venus renforcer les rangs azuréens.

Mais le Gym est loin d'être sorti d'affaire. Le gardien Colombien, David Ospina, s'est envolé pour Arsenal et son second, Delle, s'est blessé gravement. Ce qui, selon Casanova, ne donnera pas un avantage psychologique au TFC qui craint la réaction et le besoin de révolte des Aiglons.
Une préparation satisfaisante

Bilan des matches amicaux : 3 matches nuls, une défaite, mais surtout 3 victoires et une dernière très encourageant samedi contre l'Athletic Bilbao. L'an passé, le Tef avait remporté ses 7 tests et perdu en ouverture contre Valenciennes. «Les résultats des amicaux ont une importance toute relative» explique Casanova qui a trouvé ses «joueurs concentrés et très exigeants avec eux-mêmes» tout au long de la préparation. «De bonnes valeurs pour faire une très bonne saison.» Satisfait le coach, en somme, même si le poste de piston droit et celui de sentinelle lui ont donné du fil à retordre… absences d'Aguilar et de Ninkov obligent.
Le côté gauche des Aiglons est à surveiller de près

À Nice, Alain Casanova s'attend à rencontrer une équipe «solidaire, compacte, engagée et agressive». C'est cette impression que lui ont laissée les Aiglons en amical contre Barcelone (1-1). C'est pourquoi le technicien azuréen a insisté auprès de ses joueurs sur la nécessité de bien défendre face à «cette équipe qui va vouloir mettre du rythme». Mais il faudra aussi bien attaquer en «restant équilibré», surtout pour contenir le côté gauche – «très déséquilibrant» justement – de la formation azuréenne où Bautheac et le jeune Amavi impressionnent «Casa». À droite, c'est Pied qui se montre le plus dangereux. Devant, Cvitanich – «un bon finisseur» – et Eysseric seront aussi à surveiller de près. Pour conclure ? «C'est une équipe à l'image de son entraîneur, qui met des choses très cohérentes en place.»

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4090
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2014/2015

Message non lupar Coach » 23 août 2014, 18:17

TFC : vigilance totale à Bastia

Ce soir, les Violets se déplacent déterminés en terre bastiaise pour enchaîner une deuxième victoire de rang. ligue 2. Litige. Mardi, le LAP pourrait enfin être fixé sur son avenir et pour de bon cette fois

Après une première défaite à Nice et une victoire contre Lyon à domicile, les Violets entendent confirmer leur forme du moment en maîtrisant les débats à Furiani.

Ce n'est que le troisième match de la saison et c'est déjà l'heure de la confirmation. Samedi dernier, le TFC a entamé de la plus belle des manières son parcours à domicile en dominant Lyon (2-1). À Bastia – en pleine tempête médiatique depuis le coup de folie de Brandao –, Alain Casanova entend «se concentrer uniquement sur le jeu» dans un stade où «le soutien du public est énorme». Ce qui permet souvent de transcender les joueurs et de «renverser une situation compromise».
1. À Furiani, la partie n'est jamais gagnée

Lors de la 1re journée, le SC Bastia a failli flancher sur son terrain contre Marseille. Après une ouverture du score de Maboulou, Gignac a égalisé et les Corses ont ensuite pris l'eau jusqu'à être menés 3 à 1. «Il y a des stades où, quand on prend l'avantage, on pense que le plus dur est fait. Mais à Furiani, le soutien populaire est tel que les joueurs sont portés par leurs supporters et peuvent inverser des scores» constate Alain Casanova. Cela s'est donc vérifié contre l'OM, score final : 3-3, avec Tallo et Maboulou à la baguette. Une constante qui n'était pas rare l'an dernier. Le Tef en avait fait les frais lors de la 4e journée (1-2).
2. Sous pression pendant 90 minutes

L'an passé, le SC Bastia n'avait vraiment pas réussi aux Violets. Sans solution à Furiani, le TFC s'était pris les pieds dans le tapis au Stadium avec un penalty concédé à la toute fin du match (1-3). Alain Casanova ne veut pas répéter les mêmes erreurs ce soir. «Ils ont su garder une ossature importante par rapport la saison dernière et ont donc conservé beaucoup de vertus au niveau du jeu. Ça reste une équipe dangereuse, qui met beaucoup d'intensité dans tout ce qu'elle fait. C'est difficile de la première à la dernière minute.»
3. Du danger dans les airs

Une vigilance sans faille sera donc de mise. Et comme «sur le plan offensif, il y a de la qualité», il ne faudra pas laisser les attaquants prendre trop de vitesse et rester sur ses gardes sur les coups de pied arrêtés «toujours bien tirés par Boudebouz ou Ayité». Les défenseurs auront donc beaucoup de boulot, surtout que «Bastia dispose de joueurs de taille». Sauf Brandao, suspendu. Le Brésilien passera devant le Tribunal Correctionnel le 3 novembre.

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4090
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2014/2015

Message non lupar Coach » 13 sept. 2014, 19:12

TFC : deux hommes pour un coup fin

Carton plein à domicile, zéro pointé à l'extérieur : après 2 réceptions et autant de voyages, les Téfécistes affichent un bilan «binaire». Ils espèrent bien changer la don-ne dès aujourd'hui.

C hampagne à Reims ? Victorieux la saison passée (2-1) «dans un stade où c'est toujours chaud de s'imposer» dixit le coach des Violets, le Toulouse Football-Club connaît la musique mais ne fanfaronne pas pour autant à l'heure de fouler la pelouse de Delaune. «Le public soutient les siens, explique Alain Casanova, et les ballons arrivent vite dans la surface de réparation. Ce sont très souvent des matches intenses, rythmés, engagés. On a beau y être invaincus depuis leur retour en élite, ça n'a jamais été une promenade de santé.»

Toujours bredouille après 2 déplacements (défaites 2-3 à Nice, 0-1 à Bastia), le Téfécé a la ferme intention de passer la Première. Pour l'occasion, Casanova sort 2 atouts de son vestiaire.

l
DOUMBIA, le perce-muraille.

- La dernière recrue Tongo Doumbia est attendue comme le messie. Un premier galop d'essai relevé par un premier but de la tête (3-1 à Nîmes jeudi dernier) : difficile de faire mieux pour l'international malien (6 sél.) de Wolverhampton, 25 ans, qui a signé 4 saisons le 29 août et qui, lui-même, se voit en successeur de Sissoko. «Oui, indique Pantxi Sirieix, il a le profil de Moussa. Il est costaud (1m90-86kg), assez à l'aise balle au pied, prend les espaces et casse les lignes. Il aime aussi les duels et va nous amener tout son impact dans le domaine de la récupération. Pour maîtriser le ballon, il faut déjà l'avoir… C'est surtout intéressant car ce type de joueurs, on ne l'avait pas ou plus.» Alain Casanova prend le relais du doyen basque et continue de brosser le tableau du dernier arrivé. Version «box to box» comme les Anglais appellent un milieu qui se projette d'une surface à l'autre : «Tongo est capable de partir du point de chute jusqu'aux 16m50 adverses. On est vraiment très content de l'avoir, jubile l'entraîneur haut-garonnais, lui également ; c'est un choix juste. Regattin, Didot, Trejo ne sont pas de très grande taille ; nos relayeurs excellent techniquement alors qu'ils ont plus de mal athlétiquement. Notre dispositif lui convient pile-poil.»

Doumbia le chaînon manquant, quoi. à vérifier tout à l'heure même si, allez pour le sport, on osera regretter côté rémois l'absence sur suspension de Prince Oniangé dont la bataille avec aurait valu son pesant de cacahuètes. N'empêche : dans l'entrejeu, il reste l'ancien Toulousain (2009-2012) Antoine Devaux, expulsé l'année dernière à l'aller, au top de sa forme. «C'est l'effet barbe» se marre Sirieix.

l
PESIC, du sang «9».

- Lui aussi pète la calamine. Auteur de 3 buts en 2 matches avec les Espoirs serbes durant la fenêtre internationale, Aleksandar Pesic, 22 ans, 1m90-83kg, sera titulaire pour la première fois en Champagne (Braithwaite est forfait). Et il pourrait fort bien… pétiller. «Je ne suis pas devin, sourit Casa, mais avec Wissam ils sont plutôt complices. à l'image de Tongo, poursuit le technicien téféciste, Alex' apporte ce qu'on voulait. Ce qui nous manquait. Il a un gabarit autre qui lui permet d'être un point de fixation devant. De peser sur les défenses. D'être à la réception de tout ce qui viendra des ailes. En même temps, il n'est pas statique et multiplie appels et déplacements. Bref, on avait besoin de Pesic.» «Panche» n'en pense pas moins du transfuge de Jagodina : «Son jeu dos au but est précieux, son sens du collectif aiguisé. Non, franchement, je crois qu'il lui suffit juste d'un premier but-déclic. Pour le libérer un peu. Cependant, je ne me fais aucun souci : ça va venir tout seul, parce qu'il est tranquille, serein. Il est vrai qu'il a déjà pas mal roulé sa bosse. En plus, humainement, c'est un super-gars.» Casanova opine du chef : «Il me rappelle Gignac dans sa manière enjouée d'envisager la vie. Aussi facétieux que Dédé ? Pas encore !»

En attendant, sa «propension à se montrer dangereux» pourrait semer le trouble dans une arrière-garde champenoise lanterne rouge avec 11 buts encaissés. «Mais on a recruté 2 défenseurs» dégaine l'entraîneur du Stade de Reims Jean-Luc Vasseur.

Chacun fourbit ses armes…

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4090
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2014/2015

Message non lupar Coach » 23 sept. 2014, 09:22

Le TFC doit resserrer les rangs

Du nul au Stadium contre Caen (3-3) samedi, Alain Casanova a retenu «la force de caractère de l'équipe et sa capacité à faire face à l'adversité» même s'il regrette encore «le peu de points pris au vu de toute la débauche d'énergie, du jeu pratiqué et des occasions créées». Mais pas le temps de s'apitoyer sur son sort car le Championnat reprend tout de suite ses droits, ce soir, avec un déplacement compliqué à Rennes. Et à l'approche de la 4e sortie de la saison, le bilan à l'extérieur commence à peser…
1. Les bons souvenirs du Stade de La-Route-de-Lorient

L'an dernier, le TFC a souvent plus brillé à l'extérieur qu'à domicile avant de mélanger les comptes après avoir officiellement obtenu le maintien. En ce début de saison, c'est l'inverse. Les Violets ont gagné leurs 7 points à domicile et se sont montrés très fébriles à l'extérieur. Il faut remonter au 15 mars dernier pour les voir victorieux ailleurs que chez eux. Mais ça tombe plutôt bien puisque c'était à Rennes : une victoire 3-2 avec des buts de Chantôme et Aurier plus Toïvonen contre son camp. C'est le moment d'y voir un signe, car un bon résultat à l'extérieur permettrait de préparer au mieux la réception de Paris samedi (17h). Un mauvais résultat, en revanche…
2. Se montrer «plus hermétique» en défense

Depuis plusieurs matches, si le Tef domine en termes de possession et de jeu, il n'est pas souvent le premier à se montrer dangereux. «Actuellement, on s'aperçoit qu'il faut peu d'occasions à l'adversaire pour nous mettre en difficulté» a constaté Alain Casanova. Devant Caen, par exemple, quand les Violets tiraient 22 fois au but et ne cadraient qu'à 6 reprises, les hommes de Patrice Garande n'avaient besoin que de 10 tentatives pour en cadrer 4, et même pire en marquer 3. Il va donc falloir être «plus fort sur le plan défensif de manière collective». Contre Rennes, «on doit essayer d'être davantage hermétique. Il faut absolument être plus perfectionniste dans nos placements, plus rigoureux et plus exigeant aussi dans notre jeu de position, dans nos contacts et nos duels». Autrement dit, appliquer sur le plan défensif le mental de guerrier exposé samedi pour revenir au score, à trois reprises, face à Caen.
3. Une équipe rennaise complète

À l'envie de bien défendre du TFC s'opposera une formation rennaise «dangereuse sur le plan offensif» d'après le technicien haut-garonnais. «Rennes a un jeu avec beaucoup de variétés et de percussions. Les joueurs sur les côtés vont vite et il y a aussi une fixation haute importante avec Toïvonen puis un gros volume de jeu au milieu.» Pour harmoniser cet ensemble «très complet», Philippe Montanier dispose aussi d'une «défense expérimentée avec Danzé, Armand et M'Bengue». Selon «Casa», cette équipe-là, qui a effectué un gros recrutement, est programmée pour finir dans les 7 ou 8 premiers du Championnat. Ce qui en fait de facto un adversaire direct.

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image


Retourner vers « Saison 2014/2015 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité