Actualités Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Archive actualité et transferts saisons 2016/2017
Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4115
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 20 août 2016, 10:03

Trois mois sans Stadium, l'attente n'a que trop duré

Pour leur deuxième match de la saison, les Toulousains retrouvent leur enceinte face à Bordeaux ce soir


«J'aime.» Voilà le premier sentiment qui envahit l'esprit de Pascal Dupraz quand on évoque son retour au Stadium programmé ce soir. «Je suis un petit peu plus vieux, mais je me sens toujours aussi neuf rien qu'à l'idée de revenir au stade.» Entre Coach Dupraz et l'enceinte toulousaine, l'histoire d'amour est toute récente – à peine cinq matches dirigés en moins de deux mois pour un bilan flatteur de quatre victoires dont celle, mémorable, face à Bordeaux – mais elle est déjà très forte. Alors, comme dans tout début d'histoire passionnelle, la moindre séparation provoque un sentiment de vide irremplaçable. Celle-ci dure depuis plus de trois mois désormais, depuis le 7 mai plus exactement et la victoire arrachée face à Troyes (1-0) dans un écrin plein à craquer. Il est tant qu'elle se termine.

Raviver la mémoire

Car si l'entraîneur toulousain n'a pas oublié la joie d'évoluer à domicile et continue de souligner l'importance de «faire plaisir» à ses supporters, pas sûr que ces derniers lui rendent la pareille. Bloquées à 20.000 unités, les ventes de tickets pour le derby de la Garonne sont loin des 30.000 que souhaitait attirer le coach. Certes, nous sommes en plein mois d'août. Oui, le mercato toulousain n'a pas de quoi susciter l'enthousiasme. Mais se pourrait-il que les Toulousains aient déjà oublié les folles émotions que le club leur a fait vivre au printemps ?

Avec le temps, tout s'oublie. La rengaine est connue et s'applique visiblement pour les mauvais, comme les bons moments…

Pour couronner le tout, la pelouse toulousaine fait l'objet d'une polémique depuis deux semaines. Pascal Dupraz et Olivier Sadran sont très critiques vis-à-vis de son état et ils ont raison à en juger par les parcelles jaunes qui jonchent le terrain (voir notre édition toulousaine hier). La Métropole de Toulouse, en charge de son entretien, s'est justifiée hier par le biais d'un communiqué expliquant que le champignon responsable du problème, le pythium, s'était attaqué au pré «courant juillet» et que «tous les moyens étaient mis en œuvre pour l'éradiquer».

En attendant, Pascal Dupraz préfère positiver : «Si ça trouve, il ne faut pas s'arrêter à l'aspect… La pelouse est peut-être bonne, praticable, je ne sais pas, je ne suis pas allé la voir. Et je n'ai pas envie de la découvrir avant le match, je n'ai pas envie que les joueurs ne la découvrent non plus, parce que je veux qu'ils gardent le moral.»

Et rappeler encore que c'est «l'attitude» qu'adopteront ses joueurs à chaque match qui fera venir les gens au stade. Une recette qui, combinée à un scénario hitchcockien, avait fait ses preuves en fin de saison dernière.

Invaincu à domicile dans le derby depuis 2009

Rien de tel alors qu'un derby de la Garonne remporté avec la manière pour relancer la romance. ça tombe bien, c'est le défi proposé aux Toulousains ce soir : celui d'entretenir la belle dynamique face à Bordeaux contre qui ils n'ont plus perdu à domicile en championnat depuis décembre 2009. Même s'il «ne faut pas prendre comme référence» la confrontation de l'an passé, «parce que les matches ne ressemblent jamais aux précédents». Paroles de coach.

Quand bien même le stade ne sera pas plein, il sera loin de sonner creux. Le nombre d'abonnés toulousains est en augmentation par rapport à l'année dernière, et les supporters bordelais seront 800 à faire le déplacement ce soir. «Tant mieux, c'est ça le football !»

Christopher Jullien


«Impatient de découvrir le stade»

Comment jugez-vous votre premier match à Marseille ?


On a toujours envie de faire mieux, mais si on venait à gagner le match ce soir contre Bordeaux, ça valoriserait ce point pris à Marseille.

À titre personnel, je suis content d'avoir gardé ma cage inviolée, parce que c'est mon premier devoir en tant que défenseur. Nous avons été costauds derrièr et. Alban a aussi sorti les arrêts qu'il fallait. J'espère que ça va continuer.

On vous a vus tenter beaucoup de combinaisons sur les corners...


Oui, parce que c'est une phase de jeu qui peut débloquer beaucoup de situations. On est encore en rodage, mais ça va finir par payer.

La défense alignée dimanche était très jeune, vous l'avez ressenti sur le terrain ?

Non, on ne s'en rend pas vraiment compte. Les automatismes se font tout seuls, peu importe l'âge. On a beau être jeune, on se parle beaucoup. Au final, on en fait une qualité.

Ce soir, vous allez jouer votre premier match au Stadium...

Oui et je suis impatient de le découvrir, de découvrir les supporters aussi, avec tout l'engouement que provoque le coach.

Le coach justement, a-t-il insisté sur l'importance de ce premier match à domicile ?


Oui, parce que nous tenons à être invincibles chez nous.

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4115
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 21 août 2016, 11:22

Le TFC passe en mode irrésistible

«On est encore en rodage, mais ça va finir par payer.» Christopher Jullien ne croyait pas si bien dire. Les coups de pied arrêtés, domaine dans lequel le TFC fait preuve de beaucoup d'inventivité depuis l'arrivée de Pascal Dupraz, se sont avérés déterminants dans la belle victoire toulousaine hier soir. «On les travaille beaucoup, parce qu'on sait que c'est un point qui peut débloquer pas mal de situations», nous disait le défenseur venu de Fribourg jeudi en conférence de presse.

Parole à la défense

Hier, ils ont servi à récompenser la magnifique entame de match des Téfécistes, intenables durant le premier quart d'heure de jeu. Avec une paire de défenseurs centraux culminant à 1,95 m pour Christopher Jullien et 1,93 m pour Issa Diop, il aurait été de toute façon dommage de ne pas en profiter… Face à ces deux grands gaillards, Jérôme Prior, le pauvre gardien bordelais déjà en grande difficulté sur coups de pied arrêtés la semaine dernière contre Saint-Étienne, n'a pu que constater les dégâts. Issa Diop en a profité pour inscrire son deuxième but en Ligue 1 avec le TFC, les deux ayant été marqués dans les cinq premières minutes de jeu. Et Christopher Jullien a fêté sa première au Stadium par une tête rageuse. Celui qui a marqué pas moins de neuf buts avec Dijon l'an passé en Ligue 2, pourrait bien devenir une terreur du championnat sur cette phase de jeu.

Le réveil de Braithwaite

Après cette entame tonitruante, la prestation toulousaine a fort logiquement baissé en intensité, mais sans pour autant que les Bordelais se montrent réellement dangereux devant la cage d'Alban Lafont (une seule frappe cadrée à la pause). Dès l'entame de la seconde période, Jocelyn Gourvennec a bien tenté d'apporter un peu de folie en faisant rentrer Ounas, mais les Bordelais, trop nerveux, empilaient les fautes, et sur l'une d'entre elles de l'expérimenté Toulalan, Martin Braithwaite, par ailleurs assez maladroit jusque-là, tuait tout suspense. Voilà qui aura permis de lancer le match du Danois et de peut-être lui donner confiance pour la saison car dans la foulée, il faisait parler toutes ses qualités de buteur pour faire se soulever une nouvelle fois le Stadium. Vitesse dans la prise de balle, technique et solidité, tout ce que des supporters toulousains pleins de vitalité espèrent revoir cette année pour oublier Wissam Ben Yedder. Le but encaissé en fin de match est anecdotique – même si Coach Dupraz ne sera certainement pas de cet avis – car tout a été réussi dans cette partie. La recrue Toivonen a prouvé qu'il pouvait apporter beaucoup dans l'entrejeu. Trejo, avec trois passes décisives est déjà le maestro annoncé. Et derrière, la jeunesse a encore triomphé. Comme les supporters, qui ont célébré la victoire avec les joueurs à la fin du match, on a hâte d'en voir plus.

Fiche

MT :2-0. Stadium municipal, 19.258 spectateurs.

Arbitrage de M. Tony CHAPRON assisté de MM. Zitouni et Annonier /

temps additionnel : 4' (1+3).

Pour le TFC : Diop (4), Jullien (9), Braithwaite (67, 82).

Pour Bordeaux : Kiese Thelin (90)

TOULOUSE FOOTBALL-CLUB : Lafont - Yago, Diop, Jullien, Moubandjé - Blin, Trejo (Édouard, 85) - Somalia (Sirieix, 88), Toivonen (Pi, 70), Sylla - Braithwaite (cap)./ Entr. : Pascal DUPRAZ.

Avertissement : Yago (37, faute d'anti-jeu).

GIRONDINS DE BORDEAUX : Prior - Sabaly, Guilbert, Pallois, Poundjé - Malcom, Toulalan, Plasil (cap), Touré (Ounas, mt) - Rolan (Kiese Thelin, 75), Ménez (Kamano, 68)./ Entr. : Jocelyn GOURVENNEC.

Avertissements : Ménez (3, contestation), Ounas (66, contestation), Pallois (79, grossière faute sur une contre-attaque de Braithwaite), Toulalan (81, faute d'anti-jeu sur une contre-attaque de Braithwaite). Exclusion : Pallois (90+3, second carton jaune pour une claque au visage de Braithwaite.


Les buts

4e : sur un coup franc côté gauche de l'attaque toulousaine à 25 mètres du but, Trejo se met en position et distille une merveille de ballon au premier poteau pour la tête d'Issa Diop, qui devance la sortie de Jérôme Prior (1-0).

9e : sur un corner côté droit tiré par le maître artificier Trejo, Christopher Jullien surgit de la tête et fait parler son mètre 95 pour transpercer Jérôme Prior d'une belle tête croisé qui termine sa course dans le petit filet (2-0).67e : coup franc à l'entrée de la surface bordelaise légèrement excentré côté gauche, idéal pour un droitier. Braithwaite s'en charge et enroule parfaitement sa balle dans la lucarne droite de Jérôme Prior qui ne peut rien faire (3-0).

81e : récupération très haute des Toulousains, Trejo en profite pour vite lancer Braithwaite en profondeur qui se joue de Pallois d'un crochet du droit avant d'ajuster Prior d'un plat du pied gauche (4-0).

90e : Après plusieurs centres repoussés, le ballon arrive côté gauche de l'attaque bordelaise. Le capitaine Jaroslav Plasil parvient à ajuster un centre pied gauche sur la tête de Kiese Thelin au second poteau. Alban Lafont ne peut rien faire. (4-1).
Réactions

Pascal Dupraz : «On s'est rendu le match facile par les deux buts marqués en début de match. Ensuite, on s'est comporté dignement et courageusement. On a su rendre les Bordelais stériles. Et en deuxième période, Braithwaite le chevelu est passé par là, prouvant que, même si on regrettera beaucoup Wissam Ben Yedder le joueur et l'homme, il était un grand buteur. En plus, c'est un bourreau de travail, il est capitaone, il montre l'exemple, il faut le sortir du terrain à chaque fin d'entraînement et il montre à ses coéquipiers que le travail paie.»

Alexis Blin : «Cette victoire nous fait vraiment du bien, on avait à cœur de bien faire devant nos supporters qui sont venus nombreux. C'est bien, c'est dans la continuité de l'année dernière, on reste sur une bonne dynamique. Malgré le match nul à Marseille, on peut dire que notre saison est bien lancée.»

Jérémy Toulalan (milieu de Bordeaux) : «On s'est un peu énervés pendant ce match, car le score n'était pas en notre faveur. Ce soir, on est déçus, il n'y a pas grand-chose d'autre à dire si ce n'est qu'on a été battu et qu'il faudra se reprendre. Les Toulousains ont fait preuve de beaucoup d'engagement comme on s'y attendait. Une fois le score en leur faveur, ils ont envoyé le ballon vers l'avant et ont exercé un gros pressing. Pour nous, c'était difficile de développer notre jeu à cause du terrain, mais ce n'est pas la seule raison de notre défaite. Durant les premières minutes, ils ont mis plus d'engagement que nous et une fois à 2-0, la confiance change de camp. Le match est plus facile quand tu mènes 2-0…»

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4115
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 21 août 2016, 14:27

La déclaration d’amour des supporters du TFC à Dupraz
Image

Toulouse et Pascal Dupraz, l’histoire d’amour ne se dément pas. Elle est même officialisée depuis samedi et le message passionné des supporters du TFC à leur entraîneur.

« It’s a match ». Ce message que plusieurs amoureux transis attendent fébrilement sur Tinder en retour de leurs demandes enfiévrées, Pascal Dupraz l’a reçu samedi soir au Stadium devant 19 000 personnes. Avant le derby de la Garonne, nettement remporté face à Bordeaux (4-1), les Indians Tolosa, un groupe de supporters du TFC, ont dévoilé un tifo géant avec la photo de Dupraz apparaissant sur l’interface de l’application de rencontres.

Dupraz remercie les supporters


« Les supporters qui se moquaient eux-mêmes de leur équipe sont redevenus fiers de leur couleur, appuie Rolland Courbis ce dimanche dans les Grandes Gueules du Sport sur RMC. Je ne serais pas surpris qu'ils finissent dans les premiers. » Cette déclaration a, elle, reçu un écho dans la soirée de Pascal Dupraz sur Twitter, celui-ci remerciant les fans pour leur message. C’est beau l’amour.

RMC Sport
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4115
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 22 août 2016, 11:07

Le TFC programmé pour rendre le Stadium imprenable

Les Toulousains ont parfaitement réussi leur retour dans leur enceinte samedi soir.

La victoire convaincante samedi à domicile lance idéalement la saison des Toulousains et permet de tirer de premiers enseignements.

Le Stadium, c'est chasse gardée. Si certains s'interrogeaient encore, le doute n'est désormais plus permis : pour venir gagner dans l'enceinte toulousaine, il va falloir faire beaucoup mieux que ce qu'ont proposé les Girondins samedi soir. Depuis l'arrivée de Pascal Dupraz, le Stadium reverdit – contrairement à la pelouse – comme l'atteste le bilan du coach savoyard : 6 matches, 5 victoires, 17 buts marqués, 4 encaissés. Sont venus se casser les dents Bordeaux par deux fois (4-0, 4-1), Bastia (4-0), Caen (2-0) et Troyes (1-0). Les seuls à avoir réussi à contrarier les Toulousains sont les Lyonnais sortis vainqueurs d'un beau combat (2-3) à un moment où les hommes de Jean-Michel Aulas étaient quasiment irrésistibles dans leur quête de la deuxième place.

Intensité tout-terrain


La recette est simple sur le papier : une intensité énorme symbolisée par un pressing très haut et une projection ultra rapide dès la récupération du ballon. Un exemple ? Le quatrième but toulousain lors duquel Jessy Pi est parvenu à récupérer le cuir dans la moitié de terrain bordelaise avant de lancer instantanément Braithwaite dans la profondeur qui a fait parler ses qualités de finisseur.

Dans le positionnement, cela donne une sorte de 4-2-3-1 avec des allures de 4-1-4-1 en phase offensive, selon qu'on considère Oscar Trejo sur la même ligne qu'Alexis Blin ou aux côtés d'Ola Toivonen. En phase défensive, on distingue un 4-3-3 pendant lequel les trois «offensifs» Braithwaite, Toivonen et Trejo gênent la relance, tandis que les ailiers redescendent aux côtés d'Alexis Blin. Un schéma qui ne devrait pas changer malgré le recrutement de Jimmy Durmaz, un joueur plus offensif que ceux qu'il est amené à remplacer, à savoir Somalia ou Sylla, dont on connaît les aptitudes défensives.

Compter sur le physique

Dans l'utilisation de la balle, rien de barcelonesque, là n'est pas le but. Ce qui intéresse Pascal Dupraz, c'est de disposer de «joueurs capables de multiplier les courses à haute intensité sans se préserver». À l'issue du premier match à Marseille, on ne pouvait pas dire que l'objectif était atteint, mais comme l'avait prévenu Christopher Jullien avant le match de samedi, «l'enchaînement des matches» va permettre à tout le monde de se mettre à niveau. Samedi soir, ça allait déjà beaucoup mieux, d'autant que la rapide mise à l'abri des Toulousains (2-0 après 10 minutes de jeu) leur a permis de baisser légèrement le rythme d'un match qu'ils avaient entamé tambour battant.

Et si la situation ne sera pas toujours aussi favorable, ils pourront toujours compter sur les coups de pied arrêtés, cette phase qu'ils travaillent sans arrêt à l'entraînement et qui leur a déjà rapporté trois buts.

Le chiffre : 4 e

place > au classement. Certes, après 2 journées, le classement reste anecdotique, mais la dernière fois que le TFC a occupé cette place, c'était le 4 novembre 2012, au soir de la 11e journée et d'une défaite 1-0... à Bordeaux.

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4115
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 28 août 2016, 10:25

TFC : ce serait dommage de ne pas en profiter…

les Toulousains joueront des Stéphanois qui doivent faire face à un calendrier chargé et une infirmerie bien remplie

Quand on entame ses matches comme des morts de faim, quoi de mieux qu'une équipe qui a concédé l'ouverture du score lors de trois de ses quatre premiers rendez-vous de la saison ? Face à Montpellier la semaine dernière et contre le Beitar Jerusalem il y a une dizaine de jours, cela n'avait pas empêché les Stéphanois de l'emporter (victoires 3-1 et 2-1), mais contre Bordeaux, malgré un beau retour en fin de match, les Verts s'étaient inclinés (2-3).

Sainté, une équipe à réaction ? «C'est vrai que pour l'instant, l'équipe réagit plus qu'elle n'agit, mais on sent qu'elle en a sous le pied», confie Alexandre, un fidèle suiveur des Stéphanois. Dans un début de saison où Christophe Galtier a dû jongler entre Championnat et Ligue Europe, peut-être qu'inconsciemment, ses joueurs ont cherché à se préserver en débutant leurs matches tranquillement…

Tout le contraire des Violets, dont les entames ont souvent été très réussies depuis l'arrivée de Coach Dupraz et notamment en ce début de saison, demandez aux Bordelais justement.

Deux équipes au rythme opposé

En préparation aussi, face à Osasuna à Hendaye (victoire 2-0), les deux buts toulousains avaient été inscrits dans la première demi-heure de jeu. Le premier, par Braithwaite, était même arrivé durant la première minute, un scénario qui ne pourra pas se reproduire tout à l'heure, le capitaine danois étant malheureusement forfait. C'était la crainte que tous les supporters avaient depuis la sortie prématurée de l'entraînement du capitaine jeudi matin, elle a été confirmée hier lors de l'annonce officielle du groupe qui a pris l'avion pour se rendre dans la capitale de la Loire. Hormis l'absence du buteur toulousain, remplacé par la recrue suédoise Jimmy Durmaz, le groupe est identique à celui qui a terrassé le voisin bordelais au Stadium, confirmant que la colonie serbe représentée par Spajic, Pesic et Veskovac, serait bien inspirée de trouver une porte de sortie d'ici la fin du mercato (31 août à minuit).

Une défense stéphanoise très diminuée


Pour remplacer Braithwaite, l'entraînement de vendredi n'a pas donné d'indices susceptibles d'être interprétés. Mais si l'on suit la logique du coach savoyard, c'est bel et bien le tout frais appelé en équipe de France des moins de 19 ans Odsonne Édouard, dont on sait qu'il le considère comme un avant-centre aux qualités similaires à Martin Braithwaite, qui devrait avoir sa chance sur le front de l'attaque toulousaine. Le longiligne Ola Toivonen n'a pas été recruté pour occuper la pointe.

Un doute subsiste sur la titularisation de Jimmy Durmaz à la place d'Issiaga Sylla… Le Guinéen présente des garanties défensives chères à Pascal Dupraz, surtout à l'extérieur. L'ailier en provenance de l'Olympiakos, juste initié à la rigueur défensive de l'entraîneur toulousain, pourrait ainsi être utilisé en sortie de banc, en attendant mieux.

En face, les Stéphanois ont à déplorer un grand nombre d'absents. Jugez plutôt : Perrin, Hamouma, Dabo, M'Bengué, Polomat, Söderlund et Corgnet sont indisponibles. En défense, notamment, les Verts devraient s'appuyer sur le jeune Karamoko, pourtant inquiétant contre Montpellier, symbole de la pénurie dans ce secteur où Florentin Pogba pourrait être aligné dans le couloir gauche.

Une défense en chantier dans une équipe qui a tendance à vite encaisser les buts, contre une équipe qui a tendance à vite en marquer… les signes sont positifs pour les Toulousains, à eux d'en profiter.

Moubandjé : «Un changement radical»

François, comment sentez-vous l'équipe en ce début de saison ?

J'ai repris un peu après les autres (il a disputé l'Euro avec la Suisse), mais j'ai constaté dès mon arrivée qu'avec Baptiste (Hamid, le préparateur physique), on allait énormément travailler sur le physique. Et ça paie puisqu'on se sent en capacité d'engager beaucoup d'intensité dans ces premiers matches.

La défense est jeune, sentez-vous devoir y jouer un rôle en particulier ?

Je pense avoir un peu plus d'expérience que certains, c'est vrai, mais elle est constituée de bons joueurs. Et de toute façon, l'aspect défensif concerne tout le monde, donc si on travaille tous ensemble pour ne pas prendre de buts comme face à l'OM ou Bordeaux, on s'en sortira.

Vous êtes aligné derrière Issiaga Sylla sur le côté gauche, un arrière gauche de formation. Est-ce que ça facilite les choses d'un point de vue défensif ?

C'est sûr, quand on évolue avec deux latéraux sur un côté, défensivement c'est plus costaud. Issiaga m'a soulagé pas mal de fois déjà. Le revers de la médaille, c'est qu'offensivement on s'exprime un peu moins bien qu'avec un véritable ailier.

Est-ce que vous sentez moins de fatalisme dans l'état d'esprit de l'équipe depuis l'arrivée de Pascal Dupraz ?

C'est sûr, vous l'avez vu comme moi l'année dernière, il y a eu un changement radical à son arrivée. Cette année, il nous a demandé de garder le même enthousiasme qu'en fin de saison dernière, à nous de nous mettre au travail, comme nous l'avons fait l'an passé.

Vous avez dit que vous étiez resté à Toulouse en partie grâce à lui, quelle relation vous entretenez avec le coach ?

Déjà, c'est un homme droit, c'est ce que j'apprécie. Il vous dit les choses que ça vous plaise ou non et je pense qu'il peut encore tirer quelque chose de moi que je n'ai pas encore montré. En plus, il me fait confiance et me permet d'enchaîner les matches.

Comme appréhendez-vous votre future association avec Jimmy Durmaz dans le couloir gauche ?

Je ne peux pas trop vous en parler car il ne s'est pas énormément entraîné cette semaine, mais on sait que c'est un très bon joueur qui va nous apporter offensivement. Il a une très belle patte gauche. À nous de le mettre à l'aise.

Comment sentez-vous ce déplacement à Saint-Étienne ?

C'est toujours une équipe difficile à jouer. Ils sont costauds avec de bons joueurs. À nous de mettre de l'impact au milieu de terrain notamment pour se mettre dans une disposition conquérante, vite inscrire un but et pouvoir gérer le match par la suite.

Vous avez parlé entre vous de la première mi-temps de l'an passé lors de laquelle vous étiez tombé sur un Stéphane Ruffier en état de grâce ?

On s'en souvient. Certes, Ruffier avait fait de très beaux arrêts, mais quand un gardien brille autant, ça veut dire aussi qu'on n'a pas été assez adroit dans la finition. On compte bien rectifier cela et inscrire un ou plusieurs buts là-bas.

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4115
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 01 sept. 2016, 09:11

Le TFC a enlevé le surplus, et misé sur les jeunes

Mercato. C'était la fin hier soir. L'heure de faire le bilan.


Pascal Dupraz voulait dégraisser. Il voulait «apporter de la technique et de la vivacité» à un effectif qu'il était parvenu à sublimer l'an passé. Tardivement, mais sûrement, le président Olivier Sadran a tenté de répondre aux attentes de son entraîneur, toujours en gardant le nez proche de ses comptes. Bilan du mercato toulousain.

Les arrivées : Musavu-King et Lukebakio débarquent


Hier soir, le TFC a enregistré les arrivées de dernières minutes du défenseur central Yrondu Musavu-King (Grenade, prêt) et de l'ailier Dodi Lukebakio (Anderlecht, prêt). Avant ça, le TFC a mis du temps avant de pouvoir recruter avec le départ tardif de Wissam Ben Yedder.

Malgré tout, le club était parvenu à effectuer quelques bonnes pioches avant août. La première d'entre elles se nomme Christopher Jullien (3 M€, 4 ans). Pour l'instant, le haut défenseur (1,96 m) justifie pleinement son achat et réussit à faire oublier Marcel Tisserand, reparti de son prêt à Monaco. Connu à Dijon, où il était prêté par Fribourg l'an passé, pour être un serial-buteur de la tête (9 buts en Ligue 2), il a déjà prouvé qu'il pourrait faire mal dans ce secteur en scorant contre Bordeaux. Autre joueur arrivé tôt : Jessy Pi (700.000 €, 4 ans) en provenance de Monaco. Le jeune milieu de terrain de 22 ans vient combler le trou laissé par Étienne Didot, reparti en Bretagne à Guingamp.

Mais les noms les plus ronflants ont bien été enregistrés au mois d'août. Arrivé de Rennes où son salaire pesait lourd, Ola Toivonen a ainsi signé pour trois ans à moindre coût (environ 500 000 €). Autre Suédois, autre style, Jimmy Durmaz et son pied gauche sont venus renforcer les ailes du TFC pour 2,5 M€ et une durée de trois ans. Enfin, Odsonne Édouard, l'un des plus grands espoirs français pour le poste d'avant-centre, est arrivé en prêt du PSG pour seconder Martin Braithwaite en attaque. On notera aussi l'arrivée gratuite d'Ibrahim Sangaré.

Les départs : dégraissage hier soir


Pascal Dupraz souhaitait pouvoir compter sur un effectif réduit, il a été entendu. Hier soir, le club a ainsi réussi à envoyer en prêt Aleksandar Pesic et Uros Spajic, respectivement à l'Atalanta Bergame et à Anderlecht. En froid avec Adrien Regattin, Olivier Sadran a laissé partir le joueur en fin de contrat. Pour Jean-Armel Kana-Biyik, la situation était différente, c'est Pascal Dupraz qui ne comptait plus sur lui, il a rejoint Kayserispor contre 500 000 €. Et il est loin d'être le seul : Zinédine Machach (Marseille, prêt), William Mattheus (Fluminense, prêt), Roman, Ben Ali, Sana (fin de contrat), et Maxime Spano (Grenoble, gratuit) ont aussi quitté le club. Il savait aussi qu'il allait perdre Wissam Ben Yedder, il a su en tirer 9 M€ à un an de sa fin de contrat. Enfin, pour ses nombreux services rendus au TFC, Étienne Didot a été libéré pour qu'il puisse rejoindre sa Bretagne natale.
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4115
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 03 sept. 2016, 15:23

"Aucun point de perdu"

Quelques minutes après le coup de sifflet final, Pascal Dupraz a confié ses impressions à tfc.info. Retrouvez dès à présent l'analyse du coach violet :



"Ce soir, nous avons perdu, mais l'avantage d'un amical, c'est que nous ne perdons pas de points. Nous avons joué trop jeune - notamment à partir de la quarante-huitième minute. Notre prestation n'avait rien à voir avec celle d'une formation de Ligue 1. Cela montre également à nos jeunes le chemin qu'il reste à parcourir. Mathieu Cafaro et Kelvin Amian semblent être prêts, ou pas loin. Pour les autres, il leur reste encore des progrès à réaliser, notamment dans l'exigence du football de haut-niveau. Jouer avec les professionnels ne doit pas être une récompense, mais quelque chose de naturel, dans la foulée de bonnes performances en CFA2.

C'est difficile de tirer des enseignements de ce genre de rencontres. J'ai bien aimé la première mi-temps d'Ola Toivonen. Dans la saison, nous aurons l'occasion de le voir évoluer à ce poste avancé, seul ou avec Martin Braithwaite. Il a l'art du déplacement, ses déviations étaient productives et sait se déplacer au bon moment. Je suis toujours déçu de perdre, et j'espère que mes joueurs le sont autant que moi.

Mathieu Cafaro est un gentil gamin, il a essayé de se transformer en rugbyman (ndlr : Mathieu a disputé la seconde période avec un bandeau sur le front, à la suite d'un choc au visage, sans gravité). J'aime sa spontanéïté, son culot, sa vitesse, sa percussion. Il ne se démonte pas. Le football est certainement le seul sport où un gamin qui fait 2 grammes peut affronter des géants. Il aurait mérité d'effectuer ses premières minutes en Ligue 1, mais au ryhtme où il va, il me donne des idées supplémentaires. C'est son premier but avec les pros, cela nous fera l'occasion de boire un verre durant la semaine.

Il était indispensable de disputer un match ce week-end. Des garçons manquent de rythme, comme Ola. Il en avait besoin, c'est bien pour lui. A l'inverse, Oscar et Somalia avaient besoin de souffler, du fait de leur gros début de saison. Je voulais sortir Sylla plus tôt également."

Site Officiel
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4115
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 10 sept. 2016, 15:37

Ligue 1. Invaincu, le TFC a un bon coup à jouer à Bastia

Invaincu après trois journées de championnat, le TFC se déplace à Bastia, samedi 10 septembre à 20 h. Les hommes de Pascal Dupraz voudront confirmer leur bonne tenue actuelle.

« Chaque fois que je me déplace en Corse, je suis bien reçu ! ». « Le déplacement pour Bastia n’est pas compliqué, seulement une heure en avion ». Dans son style habituel, le coach du TFC Pascal Dupraz tourne en dérision le déplacement pour affronter les Corses à l’occasion de la quatrième journée de Ligue 1, samedi 10 septembre 2016 à 20 h.
« Clean-sheet » à l’extérieur

Il faut croire que le Savoyard a des raisons d’être optimiste. Solides à l’extérieur (0-0 à Marseille et Saint-Étienne) et prolixes à domicile (4-1 face à Bordeaux), les Violets connaissent un bon début de saison après les émotions de la saison dernière. « J’espère retrouver plus de fluidité, voire même d’enthousiasme que notre performance à Saint-Étienne », corrige toutefois Pascal Dupraz.

Le TFC n’a plus gagné à Bastia depuis 30 ans

Neuvième au classement, le TFC voudra enfin débloquer son compteur but à l’extérieur en Corse. Des Bastiais qui se méfient énormément du capitaine toulousain, le Danois Martin Braithwaite, comme en atteste le compte Twitter du club insulaire.

#LT #SCBTFC Ciccolini : “@ToulouseFC est une équipe solide, avec de la mentalité et des vertus. Braithwaite est au dessus.” — SC Bastia (@SCBastia) 9 septembre 2016

Mais, entre l’envie des Corses de sortir du bas de tableau et le chat noir qui rôde à Furiani (la dernière victoire des Toulousains en Corse remonte à 1986), la tâche des hommes de Dupraz, invaincus lors de leurs cinq derniers déplacements en Ligue 1 en comptant la fin de saison dernière, ne sera pas aisée. Mais la forme de Braithwaite, les promesses d’Edouard et la solidité de l’axe défensif Diop-Jullien sont déjà des atouts majeurs du groupe.

Actus Coté Toulouse
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4115
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 12 sept. 2016, 20:30

L'adversaire en Coupe de la Ligue se nomme...

A l'issue du tirage au sort réalisé ce soir sur Canal+, le Toulouse FC connait désormais son adversaire pour les seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue Découvrez son identité ci-dessous.

Après un excellent parcours la saison passée, conclu par une demi-finale perdue sur la pelouse du Parc des Princes (0-2), les Toulousains repartent à la conquête de la Coupe de la Ligue. Cette année, la première marche se situera au Stadium, où Martin Braithwaite et ses coéquipiers devront se défaire de l'AJ Auxerre, formation coachée par Viorel Moldovan. Loin d'être une formalité, souvenons-nous que les Violets avaient dû, la saison passée, avoir recours à la séance de tirs au but pour effacer cette même formation, lors de ces seizièmes de finale.

Les rencontres de ce troisième tour (seizièmes de finale) se disputeront la semaine du mercredi 26 octobre 2016.

Dans le même temps, la Ligue de Football Professionnel a réalisé le tirage au sort des huitièmes de finale de cette même Coupe de la Ligue. Nous pouvons donc désormais affirmer qu'en cas de victoire violette au prochain tour, les hommes de Pascal Dupraz affronteront le vainqueur de l'opposition entre le Paris FC et Metz, à l'extérieur !

Demain matin sur tfc.info, vous pourrez découvrir la première réaction du coach toulousain Pascal Dupraz, finaliste de la Coupe de France avec Evian Thonon Gaillard en 2013, battu par les Girondins de Bordeaux (2-3).

Site Officiel
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4115
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 18 sept. 2016, 11:38

Le TFC bat Guinguamp (2-1) en trois minutes et grimpe à la sixième place

Les Violets ont battu les Bretons de Guinguamp, 2 à 1, samedi 17 septembre, sur la pelouse du Stadium de Toulouse. Une victoire qui leur permet de pointer à la sixième place.

Les Violets sont venus à bout des Bretons de Guinguamp (2-1), lors de la cinquième journée de Ligue 1, samedi 17 septembre 2016. Une victoire nécessaire pour un TFC en mal de points après sa défaite face à Bastia, le 10 septembre, et qui se classe désormais à la sixième place du classement.

Après avoir dominés tout au long du match, les Toulousains ont réussi à percer la défense bretonne en mettant deux buts, coup sur coup, Brathwaite (62e) et Durmaz (65e), menant ainsi au score en seconde mi-temps après une ouverture au score de Briand (53e).
« Il ne faut pas s’enflammer »

Lors d’une conférence de presse, l’entraîneur Pascal Dupraz est revenu sur l’erreur d’arbitrage qui a marqué la première mi-temps de la rencontre et a permis de remobiliser les Violets en seconde partie de jeu « On est logiquement revenu au score car ce fait de jeu nous a remobilisés. »

Le TFC se déplacera à Lille le mardi 20 septembre, avant de recevoir le PSG à domicile le vendredi 23 septembre.

Actus coté Toulouse
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image


Retourner vers « Saison 2016/2017 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités