Actualités Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Archive actualité et transferts saisons 2016/2017
Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4244
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 05 févr. 2017, 12:04

TFC : un bon coup de «neuf», SVP

Toulouse mise beaucoup sur les débuts très attendus de son nouvel avant-centre, Andy Delort, pour stopper une série de 5 matches sans succès

Quatre défaites d'affilée sans marquer le moindre but. Même les nuls en maths auront vite calculé : l'équipe toulousaine est lanterne rouge entre la 19e ou dernière journée de la phase aller et celle en cours. Pas 1 point au compteur – seule formation dans ce cas –, -7 en revanche au goal-average en cumulant les revers successifs à Dijon (0-2), face à Nantes (0-1), contre Bordeaux (0-1) et, dimanche passé, devant Saint-étienne (0-3). «Aujourd'hui, sourit jaune Pascal Dupraz, les comptes sont effectivement vite faits : zéro plus zéro égalent la tête à Toto ! »

Dans d'autres clubs, le fusible entraîneur aurait peut-être sauté. «J'ai déjà connu ce genre de situations, concède le Savoyard. Lorsqu'un technicien n'a pas de résultats, la question se pose… Je ne suis pas décideur, naturellement, mais il ne m'a pas semblé – pour a-voir échangé avec le président tout de suite après la rencontre contre les Verts – qu'Olivier Sadran me fasse passer ce type de message-là. Exercer au TFC est très agréable, ajoute Dupraz, je travaille en toute quiétude ; je ne suis jamais contrarié.»

Sauf par les scores, donc. «Je ne trouve pas d'explication, déplore le coach, en dehors des détails qui ne tournent jamais en notre faveur car la spirale est négative. Une fois c'est le mauvais rebond ou la mauvaise appréciation d'une trajectoire, à un autre moment un fait de jeu défavorable – aux 2 dernières parties, on a quand même joué une mi-temps en infériorité numérique (Bodiger exclu au Matmut Atlantique à la 43e, Somalia expulsé dimanche à la 47e). Non, je n'ai rien à reprocher au groupe sur son application, sur son investissement aux entraînements.»

«La seule différence, finit par lâcher l'ancien mentor d'évian/Thonon-Gaillard, c'est qu'on affiche le classement. Là !, on s'aperçoit qu'on dégringole. Et ça pourrait aboutir à ce que les joueurs se crispent. Je ne le veux surtout pas… L'histoire de cette saison reste à écrire tous ensemble. Il reste suffisamment de points en jeu, 48 si je ne m'abuse, pour redresser la barre. Et, d'ici quelque temps, parler au passé de ce trou d'air de novembre à janvier.»

Pascal Dupraz est un éternel optimiste, il tient ça de son père, Jo. Cela ne l'empêche pas pour autant, outre chasser la sinistrose, de casser la routine. Bouleverser l'ordre établi afin d'inverser la sale tendance chez ses ouailles. «Je suis assez imaginatif, vous me connaissez, je leur ai dit quelques trucs…»

Ainsi, cette semaine aura débuté par des entretiens individuels, notamment avec ce que le tacticien téféciste appelle sa division offensive. «J'ai invité certains à venir me voir dans mon bureau, j'ai discuté avec d'autres comme je le fais souvent.» Recadrage en règle ? «Non, répond sans ambages Dupraz. Ce n'est pas parce qu'il y a 2 recrues que la donne va changer du jour au lendemain. Nous avons parlé collectivement de jeu – images à l'appui. La cellule vidéo a passé son mercredi après-midi à découper certaines situations, que nous traitions il y a peu intelligemment ; et, dorénavant, de manière inappropriée.»

Conséquence directe, le «reformatage» s'est poursuivi par la mise en place d'ateliers spécifiques sur des créneaux distincts la journée du jeudi. «On a scindé l'effectif, il y a eu des sous-groupes défenseurs/milieux, milieux/attaquants et, in fine, défenseurs/attaquants.»

Diviser pour régner, en somme.

«Ce qui prouve deux choses, note l'entraîneur garonnais, l'œil qui pétille : mes adjoints et moi ne sommes pas aux 35 heures, je ne suis pas qu'un meneur d'hommes.»

Pascal Dupraz n'est pas non plus obtus. «L'objectif du mercato était de tordre le cou à ce que j'avais souhaité et obtenu à l'intersaison : une concurrence légère à Martin (Braithwaite). En signant 2 attaquants, nous avons changé de cap. Tous les garçons vont être en éveil et ça me fait surtout 2 cartouches supplémentaires. Andy (Delort) s'est fondu de suite dans le moule cependant que Coco (Corentin Jean) continue de prendre ses marques après sa 1re titularisation stéphanoise.»

Toulousains, à vos armes, tirez !

Du tac au tac

Amian : «Même si je ne joue que 2 minutes…»

C'est le petit qui monte, comme on dit. Des 3 stagiaires passés pro à l'automne – Michelin aux soins, Cafaro en méforme –, Kelvin Amian Adou (19 ans mercredi qui arrive, 1m80-78kg) est celui qui affiche le temps de jeu le plus important : 606min. En l'absence de Yago à la CAN, le Bleuets U19 (2 sél.) d'origine ivoirienne a disputé l'intégralité des 3 rencontres de L1 en 2017 à son poste de latéral droit.

Kelvin, vous avez été le seul contre Saint-étienne à assurer défensivement. C'est l'a-nalyse du coach : elle vous va droit au cœur, on suppose ?

Oui, il m'a complimenté. Depuis petit, même si j'ai débuté milieu, je joue arrière. La priorité, c'est de défendre. Après, au fur et à mesure, je commence un peu à apporter sur mon côté. Mais je le répète : mon job consiste à verrouiller mon couloir et ne pas me faire passer. L'objectif premier reste ne pas prendre de but.

Vous pouvez aussi dépanner central, non ?

L'an dernier, j'ai fait beaucoup

de matches en CFA 2 dans l'axe.

Et en «6»...

Chez les jeunes, jusqu'en U16, également. Bon, aujourd'hui, je suis latéral.

Pascal Dupraz aime bien

les joueurs du cru…

Il ne nous tient pas de discours particulier, maintenant il sait que nous, les jeunes d'ici, nous sommes accros au club. On l'aime.

Neuf apparitions dont 7 titularisations, ça va vite !

Je vous avoue que je ne pensais pas avoir autant de jeu. Je prends tout ce que je peux.

Trois ans, c'est longue durée pour un premier contrat pro. Vous avez toute latitude de vous installer ?

Je n'ai pas la pression. Si je ne joue pas, je travaille d'autant.

Baptisé au Vélodrome…

(il coupe)… ce n'est pas rien ! Un grand stade comme ça, l'OM…

Justement, on a l'impression que le contexte n'a pas prise sur vous ?

Je joue au foot car j'aime le jeu.
«Maxwell, mon modèle»

Du statut de révélation de l'intersaison, vous passez à celui de confirmation.

Du jour au lendemain, à Toulouse, tu peux être titulaire grâce au travail. J'essaye de ravir l'entraîneur. Même si je ne rentre sur le terrain que 2 minutes.

Il paraît que Pogba est votre modèle (Amian adore les roulettes). Bizarre pour un défenseur ?

ça, c'était avant (sourire). Désormais, c'est le Parisien Maxwell. Il est quasiment impassable. Oui, je sais : c'est un gaucher cependant il est latéral, au moins.

Sinon, que vous inspire la mauvaise passe du Tef ?

ça me fait mal, forcément, je suis compétiteur. Jouer et perdre, ça démoralise sur le coup. Pour oublier, on bosse d'arrache-pied. Un dernier mot sur le coach.

Il nous pousse sans arrêt, c'est pourquoi on ne va plus tomber. Non, bien au contraire.

Delort, «piqué» au cœur

Pour l'émission «19h30 Sport» sur Canal+, le nouvel attaquant toulousain est revenu sur les semaines qui ont précédé son départ de Caen : « Quand je suis retourné à Caen (pour la reprise), j'ai repris l'entraînement normalement, à la date. Je fais ma visite médicale et le docteur me dit que j'ai un problème au cœur (…), que je peux faire une crise cardiaque sur le terrain (…). J'ai appelé mon agent, je tremblais, je pleurais… on est partis voir des spécialistes (…) puis on a ramené les papiers qui disaient que je pouvais faire mon métier de footballeur professionnel. Ce n'est pas moi qui ait décidé de ne pas aller à l'entraînement, je tenais à le dire. »
Revenus de la CAN, conservés par leur club cet hiver, les deux attaquants africains seront une menace.
à Angers, Pépé et Diedhiou sont de retour

Si le TFC va pouvoir aligner pour la première fois un trio alléchant sur le front de son attaque (cf. p. 20), le SCO ne sera pas en reste tout à l'heure. Alors que la CAN est venue dépouiller son secteur offensif pendant plusieurs semaines, qu'on promettait l'enfer aux dirigeants du Maine-et-Loire durant le mercato hivernal, ils ont su repousser les avances les plus diverses pour conserver leurs joueurs. Surtout, Olivier Pickeu (manager général) et ses collègues peuvent se satisfaire d'avoir vu leurs hommes courtisés ne pas céder aux sirènes de l'argent facile (Diedhiou approché par la Chine), ou de clubs à la plus grande renommée (Pépé contacté par Lyon et Marseille, sans parler de supposés clubs anglais), par envie de poursuivre leur aventure au sein du projet angevin (voir notre édition de vendredi et l'interview du dirigeant du SCO). Ainsi, aujourd'hui, au sortir d'un mois de janvier de tous les dangers, l'équipe entraînée par Stéphane Moulin va retrouver sur le terrain des éléments importantissimes de son collectif tels que Famara Diedhiou, meilleur buteur du club (6 buts en Ligue 1) et Cheikh N'Doye (même si ce dernier ne devrait prendre place que sur le banc), tous deux éliminés au stade des quarts de finale de la CAN avec le Sénégal, en plus de Nicolas Pépé, déjà présent – et buteur – la semaine dernière lors de la victoire face à Metz (2-1).

Seul absent encore notable : Karl Toko-Ekambi, qui disputera la finale de la plus prestigieuse compétition africaine ce soir avec le Cameroun face à l'Égypte.

Deux mercatos réussis

De quoi nourrir quelques inquiétudes pour l'arrière-garde vio-lette, particulièrement friable en ce moment, d'autant que le SCO, comme le TFC, s'est même permis le luxe de se renforcer durant ce mercato d'hiver, avec les arrivées de Kevin Bérigaud (en prêt de Montpellier, son transfert avait été évoqué aussi du côté de Toulouse), Jonathan Bamba (en prêt de Saint-Étienne) et le retour en France du latéral droit Issa Cissokho.

Vous l'aurez compris : pas le moindre départ significatif et des renforts intéressants, c'est la recette réussie d'un bon mercato, et les deux clubs peuvent se féliciter d'avoir su s'y tenir cet hiver. Tant mieux pour l'intérêt du duel d'aujourd'hui qui pourrait voir une nouvelle fois briller la pépite angevine Nicolas Pépé, dont le nom circule un peu partout en Europe, mais qui a préféré rester dans un club où il a une chance de jouer régulièrement pour continuer sa progression. Attention toutefois, en cas de coup de mou, les solutions ne manquent plus sur le banc désormais. Encore un point commun avec le TFC.

La Dépêche
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4244
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 05 févr. 2017, 20:23

Le Toulouse Football Club écrase Angers et se relance dans le championnat

Sur la pelouse du Stadium, le Toulouse Football Club (TFC) a remporté 4 à 0 son match face aux joueurs d'Angers. Une belle victoire après quatre défaites consécutives en Ligue 1.


La nouvelle recrue du Toulouse Football Club (TFC) a fait son entrée de la plus belle des manières. Andy Delort est en effet l’auteur du premier but à la 47e minute. Le score final est sans appel. Le Toulouse Football Club l’emporte 4 à 0 face aux joueurs d’Angers, dimanche 5 février, à l’occasion de la 23e journée de Ligue 1.

Après une première mi-temps vierge de tout but, le TFC s’impose finalement largement après une impressionnante seconde période. Toulouse se rassure à domicile après quatre défaites consécutives en Ligue 1. De son côté, Angers voit la relégation se rapprocher dangereusement.

Braithwaite, Trejo et Toivonen achèvent Angers

Les autres buteurs sont Martin Braithwaite sur pénalty (55e), Oscar Trejo (69e) et Ola Toivonen (88e).

Le TFC, 10e du championnat, est désormais à 4 points de Saint-Etienne, 5e de Ligue 1 qui affronte encore Lyon, ce soir.

Prochain match pour les Violets le 8 février, à Lorient.

Actu Coté Toulouse
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4244
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 10 févr. 2017, 22:16

Gros plan sur le maillot collector des 80 ans


Il y a quelques minutes, à l'occasion d'une Conférence de presse sur le 80ème anniversaire du Toulouse Football Club, le maillot collector réalisé à l'occasion de cet événement était dévoilé et présenté!

Uni, de ce violet qui fait référence à la cité des Violettes et qui distingue le club toulousain de tous ses adversaires en Ligue 1, ce maillot se veut résolument rétro! Sa matière, un coton plus lourd et épais, rappellera les tuniques d'antan. Tout comme son col, ouvert avec un lacet vintage, en référence aux élégants footballeurs de la première moitié du XXème siècle. Sur le coeur de ce maillot, on retrouve le blason des 80 ans, choisi par les supporters et créé par Julien.

Plusieurs détails figurent aussi sur ce maillot événementiel, du cri de ralliement "La Garonne est Viola", que chaque Toulousain aime rappeler au moment du Derby de la Garonne, à la mention "Depuis 1937", rappelant évidemment la date de création du club. Pour laisser à ce maillot violet toute sa splendeur, les sponsors et partenaires du club ont accepté de disparaître, l'instant de l'événement!

Image

Image

Image

Image

Image


Site Officiel
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4244
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 11 févr. 2017, 13:17

Pour son troisième match de la semaine, le TFC reçoit Bastia, samedi

Le Toulouse football club jouera son troisième match de Ligue 1 de la semaine, en recevant Bastia, samedi 11 février 2017, sur la pelouse du Stadium. Coup d'envoi à 20 heures.

Après le nul face à Lorient (1-1), le TFC sortira-t-il vainqueur, face aux Corses ? Samedi 11 février 2017, le Toulouse football club reçoit Bastia, au Stadium de Toulouse, à partir de 20 heures, dans le cadre de la 25e journée de Ligue 1. Espérons que les Violets tiennent les 90 minutes de match, sans se relâcher.

Jamais deux sans trois

Ce match de Ligue 1 sera le troisième des Toulousains, en moins d’une semaine. À contrario, les Corses n’en auront joué qu’un, avant samedi soir. (Dés)avantage ?
« J’ai envie de croire qu’il est important d’enchaîner les matches", a déclaré Pascal Dupraz, le coach du TFC, en conférence de presse.

Optimiste, il ajoute espérer que ces joueurs « démontreront qu’il est préférable de jouer tous les trois jours ».

Capables de l’emporter

Pascal Dupraz est également revenu sur le match qui s’est déroulé sur la pelouse du Moustoir, où les Violets ont peiné à arracher la victoire… finissant sur un nul. Et pourtant, les Toulousains ont offert une première belle partie, mais semblaient essoufflés sur la deuxième.

"La seconde période aurait dû être anecdotique. Quand on laisse une équipe, en difficulté en Ligue 1, à portée de fusil, il faut la tuer. Sinon, la sanction tombe. Au vu des regards dans les vestiaires à la fin de la rencontre, nous pouvons constater qu’un nul à l’extérieur ne nous satisfait plus, ajoute Pascal Dupraz."


Mais le coach relève un point positif et assure avoir vu une équipe à l’écoute de ses consignes « et auteure d’une très belle première période ».

Actuellement dixièmes au classement général, si les Toulousains remportent ce match, face aux avant-derniers du classement, ils gagneront trois points. Un joli score, mais Pascal Dupraz appelle à plus de « constance » à l’égard de ses joueurs.

Actu Coté Toulouse
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4244
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 12 févr. 2017, 12:28

le TFC maître à domicile face à Bastia, Andy Delort rejoint le club des trois

Les Violets l'ont emporté face aux Corses, samedi 11 février 2017 en soirée, sur la pelouse du Stadium de Toulouse. Andy Delort a même rejoint le « club des trois ».

Jamais deux sans trois. Samedi 11 février 2017, en soirée, le Toulouse football club (TFC) s’est imposé face à Bastia, sur la pelouse, dont l’état était tout relatif, du Stadium (4-1). Plus qu’un bon score, cette soirée s’est également soldée sur une entrée dans le « club des trois », pour Andy Delort.

L’attaquant, passé par Caen puis Les Tigres du Mexique, est arrivé à Toulouse à la suite du mercato hivernal. Sous les couleurs des Violets, avec qui il jouait son troisième match samedi soir, il avait déjà marqué deux buts : un premier contre Angers (4-0), un deuxième face à Lorient (1-1). Puis coup de théâtre, face aux Corses.

Record pour Delort

C’est un fan du Téfécé, coordinateur statistiques et journaliste sportif, qui a lancé l’alerte. Ça fait maintenant 35 ans qu’aucun Toulousain n’est venu marquer au moins trois buts sur ses trois premiers matches joués avec les Violets.

Le recordman jamais égalé reste Edmond Baraffe qui, en 1963, a réussi à marquer cinq buts dès ses trois premiers matches. Il est suivi par Ernest Schultz, qui en a marqué quatre en 1957, puis Karoly Csapo, auteur d’un triplé en 1982. Et maintenant Andy Delort, qui répète cette règle du jamais deux sans trois, en 2017.

Les Toulousains dominent…

Pour revenir au match, la première mi-temps a clairement été à l’avantage du TFC. La première action notable a été à l’initiative d’Andy Delort qui, à la 14e minute, a tenté un coup franc, avant de filer un coup de crampon à Gilles Cioni. Après être resté quelques instants au sol, le Corse s’est finalement relevé.

Reprise du jeu à la 20e, avec un corner de Saint-Maximin, stoppé par Alban Lafont. Le gardien toulousain dégagera de justesse un deuxième ballon, huit minutes plus tard.

A la 34e, alors qu’Andy Delort repart à l’attaque, Nicolas Saint-Ruf prend un carton jaune, pour l’avoir retenu au départ puis maintenu au sol. Deux minutes plus tard, Andy Delort récupère un ballon d’Issa Diop qui, malgré qu’il ait heurté le poteau, rentre dans les cages (1-0).

Les spectateurs ont à peine le temps de célébrer ce but que Martin Braithwaite se glisse entre Lassana Coulibaly et Gilles Cioni pour, d’un tir puissant du gauche, marquer son propre but et monte le score à 2-0 (43e).

…et gagnent

A la 53e, Bastia a commencé à se réveiller pour inscrire son unique but de la rencontre, grâce à Prince Oniangué, qui met là son deuxième but de la saison. Entre la 57e et la 61e, c’est une pluie de cartons jaune qui s’abat sur les deux équipes : deux pour Toulouse, deux pour Bastia, tout le monde est servi ! Le jaune de Yannick Cahuzac finit par voir rouge. Le capitaine corse, sous le coup de deux avertissements finit expulsé du terrain.

Les Corses vont subir une deuxième expulsion, à la 74e : Nicolas Saint-Ruf a fauché le toulousain Corentin Jean, qui prend un carton jaune à la suite de son tacle. C’est sa deuxième faute depuis le début du match, il sort donc du terrain après discussions.

Au milieu de tous ces bavardages, à la 76e, Martin Braithwaite, lui, joue et marque un deuxième but sur penalty (3-1). Pascal Dupraz fait sa tambouille et procède à deux changements, en faisant notamment sortir Andy Delort. Mais les Toulousains ne se reposent pas sur leurs lauriers et, à la 86e, Issa Diop marque le quatrième but de la rencontre sur un corner (4-1).

Alors qu’il exprime sa joie en enlevant son maillot, il écope d’un carton jaune. Malgré deux minutes de temps additionnel, le score ne bouge pas et reste en faveur des joueurs de la Ville rose, qui grappillent trois points au classement général. Avec 33 points, le TFC se place ainsi à la neuvième place du classement général.

Actu Coté Toulouse
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4244
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 19 févr. 2017, 13:22

PSG-TFC : « Nous ne partons pas dans l'optique de perdre », annonce Pascal Dupraz

le Toulouse Football Club se déplace à Paris pour affronter le PSG. Le coup d'envoi sera donné à 21h. Petit débrief d'avant-match.

Dimanche 19 février à 21 h, les joueurs du TFC seront sur la pelouse du Parc des Princes pour affronter le PSG. Un déplacement qui pourrait d’autant plus mettre la pression aux Toulousains que de nombreux supporters du club ont annoncé vouloir boycotter la rencontre.

Ce match, placé sous la 26e journée de Ligue 1, pourrait aussi inquiéter les hommes de Dupraz, compte tenu de la prestation du Paris Saint-Germain face au FC Barcelone mardi 14 février : les Espagnols ont en effet dû encaisser quatre buts sans pouvoir en inscrire un seul.


Dupraz veut décomplexer ses joueurs


Cependant, comme à son habitude, c’est un entraîneur insoumis qui s’est présenté à la presse jeudi 16 février pour évoquer ce déplacement de dimanche.


"Nous ne partons pas dans l’optique de perdre, ce n’est jamais dans mon état d’esprit. Dire que le Paris Saint-Germain sera favori, c’est faire preuve de réalisme, pas de pessimisme », a souligné Pascal Dupraz, avant d’ajouter : « Qu’avons-nous à perdre ? Nous avons déjà pris trois points face à cette équipe. Pour l’affronter, soyons décomplexés. Je sais que nos supporters ne seront pas nombreux au Parc, la faute à des prix trop élevés. Qu’importe, nous passerons en prime-time, et avons l’obligation de faire honneur à nos couleurs."

Un quatrième but en quatre match pour Andy Delort ?

Dans tous les cas, les observateurs auront particulièrement à l’œil l’attaquant des Violets Andy Delort. Si celui-ci avait la grâce d’inscrire un but lors de ce PSG-TFC, il prolongerait alors l’exploit accompli lors de la 25e journée de Ligue 1 face à Bastia le 11 février dernier.

Cela faisait en effet 35 ans qu’aucun Toulousain n’avait marqué au moins trois buts sur ses trois premiers matches joués avec les Violets.

Et quel but ?! A Toulouse, son ciseau retourné est encore dans toutes le bouches… et sur la toile. Le TFC a d’ailleurs lancé un concours de photomontages, reprenant le geste de son attaquant, sur Twitter, avec surprise à la clé pour le gagnant.

Une façon, peut-être, d’invoquer les divinités du football pour aider le TFC à faire plier les Parisiens ?

Actu Coté Toulouse
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4244
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 20 févr. 2017, 09:46

Le TFC décroche un précieux match nul face au PSG

Le Toulouse Football Club a ramené un point de son périlleux déplacement chez le Paris Saint-Germain, dimanche 19 février (0-0). Les Violets ont fait preuve d'une défense de fer.


0-0 au Parc des Princes. C’est un point très précieux qu’ont décroché dans la capitale les hommes de Pascal Dupraz, dimanche 19 février 2017 en clôture de la 26e journée de Ligue 1. Rappelons que les supporters du TFC avaient boycotté ce déplacement, protestant contre les tarifs des places.

Incroyable deuxième mi-temps

Après une première mi-temps où les joueurs du Paris Saint-Germain ont été plutôt amorphes, la deuxième mi-temps a été à sens unique. Dans le jeu, le Toulouse Football Club n’a pas touché terre face à une équipe du PSG très offensive, emmenée notamment par un Marco Verratti sur tous les fronts.

Défense de choc

Il aura fallu une incroyable solidarité du TFC pour éviter d’encaisser un but. Cet énorme rideau défensif toulousain, ou plutôt mur toulousain, n’a laissé aucune chance aux Parisiens, qui sortaient pourtant d’une large victoire face au FC Barcelone (4-0). Héroïques violets !

"Je suis très content de la première période. Avec un peu plus d’audace, on aurait pu mettre davantage en difficulté les Parisiens, a même estimé Pascal Dupraz, presque amer de la physionomie du match. En deuxième période, on n’a fait que défendre. On a manqué de clairvoyance. Je retiens la discipline défensive de mes joueurs. Au bout du compte, à part deux situations, celle de Cavani et une tête, on n’a pas été mis en difficulté."

Expulsé, Dupraz a « cru finir en taule »

À noter qu’à l’issue de la rencontre, l’entraîneur du TFC Pascal Dupraz était remonté contre l’arbitre, qui l’a expulsé lors de la rencontre. « Dès lors qu’on s’exprime, on est sanctionné », a-t-il estimé, faisant le parallèle avec « un État extrêmement répressif ».

Peut-être que certains de mes collègues sont placides sur les bancs de touche, je les approuve. Personnellement c’est impossible, quand il y a touche pour Toulouse, il y a touche pour Toulouse. Quand il y a faute pour Toulouse, il y a faute pour Toulouse. Je m’exprime mais apparemment, il ne faut pas s’exprimer, c’est la répression. Et ensuite vous ne savez pas où aller. Votre place n’est plus au stade une fois que vous vous êtes fait sanctionner. J’ai cru un instant que j’allais finir en taule, a lâché l’entraîneur toulousain.

Actu Coté Toulouse
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4244
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 03 avr. 2017, 20:58

Tir sur un passant: Le TFC renvoie Odsonne Edouard au PSG, un autre jeune joueur licencié

Sur RMC Sport, le président du TFC Olivier Sadran a annoncé qu’Odsonne Edouard, prêté par le PSG, allait repartir à Paris. Mathieu Cafaro, impliqué dans la même affaire de tir sur un passant, va être licencié…


Le prêt d’Odsonne Edouard au TFC aura donc tourné au fiasco. Peu convaincant sur le terrain depuis le début de saison (un but en 16 matchs de Ligue 1), l’attaquant sous contrat avec le PSG va retrouver son club formateur plus tôt que prévu. Le président toulousain Olivier Sadran a annoncé sur RMC Sport a déclaré que l’international des moins de 19 ans ne jouerait plus à Toulouse et qu’il repartait à Paris.

Convoqué devant le tribunal correctionnel

Edouard a été placé en garde à vue le 30 mars, pour « violences volontaires avec arme entraînant une ITT inférieure à huit jours ». Il est soupçonné dans une affaire de tir avec un pistolet à bille sur un homme dans le centre de Toulouse, le 11 février, alors qu’il circulait en voiture. Le parquet de Toulouse a requis son placement sous contrôle judiciaire avec versement d’un cautionnement. Le jeune homme de 19 ans est convoqué devant le tribunal correctionnel le 13 juin.

« Ce qu’a fait Odsonne est inadmissible et c’est un scandale », a lâché Sadran, qui indique que le Guyanais était accompagné lors de sa désolante incartade d’un autre joueur, qui « va être licencié ». Il s’agit de Mathieu Cafaro. Le milieu polyvalent de 20 ans, qui a fait quatre petites apparitions en L1, avait signé son premier contrat professionnel de trois saisons avec le TFC en octobre 2016.

Cafaro serait l’auteur du tir

Selon l’avocat d’Edouard, Cafaro a reconnu être l’auteur du tir et innocenté Edouard. « Il s’est dénoncé en tant qu’auteur des faits dans un courrier aux dirigeants du club et au parquet de Toulouse », a indiqué Pierre Le Bonjour, alors que, durant sa garde à vue, Edouard « n’avait pas voulu mettre en cause Mathieu Cafaro », qui n’a pas été entendu par les enquêteurs.

Edouard avait donc reconnu lors de son audition « qu’il était le tireur et qu’il était seul dans la voiture », assure l’avocat alors que la présence de Cafaro est « attestée », selon lui, « par la vidéo surveillance ».

20 Minutes
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4244
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 08 avr. 2017, 16:15

Face à Marseille, le Toulouse Football Club célèbrera ses 80 ans... et toutes ses légendes !

Dimanche 9 avril, le TFC accueille Marseille pour LE match de l'année au Stadium. Un match qui aura une saveur encore plus particulière puisque le club célèbre ses 80 ans.


Dimanche 9 avril 2017, contre Marseille, c’est un peu plus qu’un match que les joueurs du Toulouse Football Club vont jouer. Le club toulousain va en effet fêter ses 80 ans, même si la date officielle de la création du club est celle du 20 mars 1937. Cet événement, préparé de longue date, va permettre de retrouver la grande famille du TFC (presque) au grand complet.

Le maintien quasiment assuré, la fête totale

Les supporters historiques des Violets comme les plus jeunes vont pouvoir savourer. Presque condamné à la Ligue 2 en avril 2016, le club va pouvoir faire la fête sans pression le maintien étant quasiment assuré. L’occasion de revisiter les plus belles pages du TFC et de rendre hommage, à partir de 15 h, à tous les anciens qui ont porté ce maillot avec fierté.

Marcico, Despeyroux : les héros de Naples seront là

Les plus anciens auront une pensée pour le premier président du club, Monsieur Lauriol et les joueurs qui ont porté les couleurs du TFC dans les premières années, comme Cammarata, Camilhac. Les quadras et quinquas retrouveront avec plaisir Marcico, Stopyra, Passi et Despeyroux – héros de la rencontre face à Naples, l’exploit majeur européen -, qui seront présents.

Les supporters auront aussi le bonheur de retrouver le Suédois Johan Elmander, qui est resté seulement deux saisons au club, mais a laissé des souvenirs indélébiles, comme cette soirée magique contre Bordeaux, synonyme d’accession au tour préliminaire de Ligue des Champions. Au total, trente icônes du club ont d’ores et déjà confirmé leur présence parmi lesquelles Christophe Revault, Moussa Sissoko, Johan Elmander, Gérald Passi, Yannick Stopyra, Wissam Ben Yedder, Beto Marcico, Achille Emana et Pascal Despeyroux.

Les joueurs porteront maillot vintage à col lacé

Sur le terrain, les joueurs porteront le maillot spécial vintage, avec un col lacé et sans sponsor, faisant place à un blason spécial. Avant le match, des animations sur écrans géants et une exposition seront proposées aux supporters. Les supporters pourront aussi profiter d’une exposition photo au Stadium.

Le club aura sa super mamie

En parallèle, le TFC a décidé d’élire sa Mamie TFC. L’heureuse élue des trois finalistes sera connue dimanche, et probablement présentée au Stadium lors du match à domicile suivant, contre Nice le week-end du 22 avril 2017.

Le plein d’animations autour du Stadium

Dès 13 h, deux heures avant le match, l’espace autour du Stadium va commencer à s’animer : des manèges, des food-trucks et des stands maquillage seront présents sur le parvis dans un esprit de fête foraine. L’espace Delsol (situé en face de la porte 15 du Stadium) accueillera une exposition des maillots emblématiques qui ont fait l’histoire du TFC.

Près de 50 000 goodies et cadeaux seront distribués avant la rencontre, dont un livret souvenir. Un DJ sera présent afin d’animer le Stadium avant le coup d’envoi du match. Les légendes du club ont, elles aussi, répondu présentes pour fêter cet événement ! Elles font partie du XI de légende du TFC, dévoilé le 20 mars dernier, et seront notamment présentées au public du Stadium, quelques minutes avant le coup d’envoi.

Dès jeudi, Toulouse s’éclaire en violet

À noter que dès jeudi 6 avril, la Ville rose se mettra aux couleurs de l’événement : la façade du Capitole, les arches du Pont-Neuf et le Stadium seront illuminés aux couleurs du TFC ! On compte bien sûr sur chaque supporter toulousain pour revêtir les couleurs des Violets ! Attention, pas de faute de goût !

Actus Coté Toulouse
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image

Avatar de l’utilisateur
Coach
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4244
Enregistré le : 20 nov. 2011, 16:07
Genre : Masculin
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Actualités quotidiennes saison 2016/2017

Message non lupar Coach » 15 mai 2017, 15:01

TFC: Salut l’artiste! Sur Instagram, Oscar Trejo annonce son départ de Toulouse

Le meneur de jeu argentin Oscar Trejo, en fin de contrat, a indiqué sur Instagram qu’il allait quitter Toulouse…

La nouvelle bruissait depuis des semaines. C’est Oscar Trejo en personne qui s’est chargé de l’officialiser, via Instagram. Le milieu de terrain argentin (29 ans) va quitter Toulouse au terme de la saison et de son contrat. « Je voulais vous communiquer que j’ai pris la décision de finir ici cette aventure entamée, il y a 4 ans, indique celui que son entraîneur Pascal Dupraz voulait à tout prix conserver. On est passé par différents états, mais je ne garderai que les bons moments. La remontada de la saison passée, mon premier but toulousain, et des faits personnels comme la naissance de mon fils, beaucoup de moments qui resteront gravés en moi. »

Pour les esprits chagrins, Trejo précise : « Cette décision est uniquement personnelle et n’a rien à voir avec le côté footballistique ni économique. Dans cette nouvelle étape de ma vie, j’ai besoin d’autres choses plus importantes que l’argent. »

L’Argentin, arrivé du Sporting Gijón en 2013, n’a donc pas donné suite à la prolongation de contrat, assortie d’une revalorisation de salaire, que lui offrait le TFC. Remplaçant dimanche à Metz (1-1), le meneur de jeu à la technique soyeuse disputera son dernier match en Violet samedi au Stadium contre Dijon. Et ensuite ? Trejo (et sa famille) se verraient bien retourner en Espagne ou en Argentine. Mais il aurait également reçu des offres de Nice, en quête d’un remplaçant à Younès Belhanda, partant probable, du Mexique et de Turquie.

20 Minutes
Vive le forum et surtout le TFC :drapeau_tfc1:
Image


Retourner vers « Saison 2016/2017 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités